Foot : le Maroc bat la Côte d’Ivoire et se qualifie pour le Mondial 2018

image_pdfimage_print


Les « Lions de l’Atlas » se sont qualifiés samedi soir pour le Mondial 2018 en battant la Côte d’Ivoire, à Abidjan, 2 à 0.
 
Le Maroc s’est qualifié pour la Coupe du monde 2018 en Russie en allant battre la Côte d’Ivoire 2 à 0 (mi-temps : 2-0) samedi à Abidjan. Le poids de l’enjeu était sans doute trop lourd à porter pour « Les Eléphants », qui devaient impérativement s’imposer pour accrocher un quatrième Mondial d’affilée après 2006, 2010 et 2014. Les anciens sur le terrain, le capitaine Gervinho et Max-Alain Gradel n’ont pas été capables de guider leurs jeunes coéquipiers.
 
Buts de Dirar et Benatia. En face, il y avait le Maroc, machine bien organisée, façonnée par le maître Hervé Renard : le sélectionneur français avait bien préparé son affaire. Les « Lions de l’Atlas » ont mordu dans tous les ballons, étouffant un adversaire tétanisé malgré le soutien inconditionnel d’un public nombreux. La défense ivoirienne a été fébrile sur un centre-tir apparemment anodin du latéral droit marocain Nabil Dirar, qui faisait mouche (25). Les Marocains, maîtres du jeu sous l’impulsion de Noureddine Amrabatet de Mbark Boussoufa, corsaient l’addition à la 30e minute, le capitaine Mehdi Benatia reprenant victorieusement un corner au milieu d’une arrière-garde adverse en sommeil.
 
La fébrilité ivoirienne. Les Ivoiriens accusaient le coup et tentaient de réagir, mais de façon désordonnée. Les longs ballons balancés étaient maîtrisés par la défense marocaine bien regroupée autour de Benatia. Les « flèches » ivoiriennes Gervinho et Wilfried Zaha avaient quelques petits éclairs, sans plus. Marc Wilmots, le sélectionneur des « Eléphants » lançait dans la bataille des attaquants supplémentaires, Maxwell Cornet, puis Salomon Kalou en seconde période, mais en vain. Le Maroc, impérial, n’a jamais vraiment été mis en difficulté, et s’est même créé des occasions en contre, gérant tranquillement son avantage. Les « Lions de l’Atlas » vont ainsi renouer avec une compétition intercontinentale en 2018, alors que leur participation à un dernier Mondial remontait à 1998, en France.
 
source : europe1
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*