Football : La magie noire dans le nid des Eperviers

image_pdfimage_print

eperviers_suppoters


La magie noire dans les rencontres de football n’est plus à démontrer en Afrique ou ailleurs. La même chose se passe dans le nid des Eperviers du Togo.
 
Les recettes de la victoire dans une rencontre de football sont connues de tous. La préparation rigoureuse dans une atmosphère de quiétude et la motivation morale ou financière des acteurs. Le football est une discipline sportive qui n’a pas besoin de grand-chose pour sa pratique. Il a aujourd’hui acquis un caractère industriel qui fait qu’il est prisé. Comme tel, tout le monde veut gagner, même en utilisant des moyens occultes pour les convaincus des pratiques irrationnelles.
 
La superstition et la magie noire constituent des pratiques ancestrales dans le football africain. La pratique, disions-nous, n’existe pas que sous le continent noir. Même en Europe, certains acteurs du football l’ont confirmé.
 
Chez les Eperviers, selon les informations provenant de certaines sources, il n’y a pratiquement pas de matches importants qui soient joués et gagnés à domicile ou à l’extérieur sans qu’on ait sollicité les services des marabouts, des féticheurs et autres. Chacun des Eperviers a son protecteur spirituel. Mais on est loin de ce qui s’observe chez les lutteurs sénégalais. « Lors de la dernière CAN, un cadre des Eperviers a utilisé plus de trente (30) millions F CFA dans les préparations mystiques », a révélé une source bien renseignée. Aujourd’hui, tout porte à croire qu’il ne ferait plus confiance à ses compatriotes marabouts, mais solliciterait régulièrement les services d’un Malien, lui-même conseiller spirituel d’une star de la Côte d’Ivoire aujourd’hui en méforme dans son club. « Même si un joueur ne croit pas en son efficacité, il en a besoin pour se rassurer. Cela fonctionne comme un placebo », a dit Khaly Sambe, spécialiste du maraboutage dans le football.
 
Tous les présidents de la Fédération togolaise de football (FTF) ou leur entourage immédiat solliciteraient d’une manière ou d’une autre les services de ces « faiseurs de victoire dans l’ombre». Certains de ces derniers approchés, disent être sûrs de leurs offres. L’un d’eux a même dit que tous les matches qu’il a « préparés » pour le Togo se sont soldés par des victoire, sauf un seul perdu. Et il impute la non réalisation de ses promesses au fait que les joueurs et le staff n’ont pas respecté « certaines consignes » avant la rencontre.
 
Le recours à la magie noire a atteint un tel degré qu’à la FTF, on se permet même de lui créer une rubrique spéciale dans un rapport public en destination de la Fédération internationale de football association (FIFA). Tout récemment, le ministère de l’Economie et des Finances a tout simplement demandé à l’instance nationale de football de biffer le volet « préparation spirituelle » dans une demande à lui soumise à la veille d’un match des Eperviers. La magie noire est une pratique très encrée dans le nid des Eperviers. « Rien de mauvais en soi », rétorque-t-on dans certains milieux où on conçoit que tout est bon pour gagner une rencontre importante. Mais alors pourquoi malgré tout, le Togo perd-il encore des matches ? Pourquoi les Eperviers ne vont-ils pas loin dans leurs campagnes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ? On peut multiplier les interrogations sans pour autant permettre la disparition de ces pratiques contre lesquelles la Confédération africaine de football dit être en guerre.
 
Mais là où le recours à la magie noire ou la préparation spirituelle, c’est selon, peut se révéler un problème pour la sérénité des Eperviers, c’est quand ceux qui sollicitent les services des « préparateurs mystiques » n’honorent pas leurs promesses. Car, selon les informations, les demandeurs de ces services occultes après les résultats positifs, rechignent à honorer leur engagement. Il se crée alors entre les deux « partenaires » une tension qui peut déteindre sur les prestations de la sélection. Car « c’est facile à celui qui est capable de te faire gagner un match, de te faire couler ».
 
Fabrice KA
 
L’Alternative Togo
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*