Il est
Flash info :: | Marche de ce 04 octobre à Lomé: la foule des manifestants a considérablement grossi au point de jonction à Deckon, ce qui en a fait de nouveau une marée humaine. | | Deux corps ont été retrouvés dans le fleuve qui traverse la ville de Mango, les 22 et 23 septembre 2017, victimes de la répression des forces de l’ordre (Eric Dupuy). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le foufoumix a fait l’honneur du Togo au prix de l’innovation africaine

image_pdfimage_print

foufoumix_logou

L’inventeur de la machine du Foufoumix, Jules Minsob Logou, classé deuxième du prix de l’Innovation Africaine (PIA) le 5 mai dernier à Abuja au Nigéria, a présenté ce mercredi à la presse le trophée marquant sa consécration, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

 

Pour le lauréat qui estime que ce prix fait l’honneur du pays tout entier, il était de bon ton que la population soit informé des contours et des péripéties qui’il a dû traverser avant de gagner ce « prestigieux » trophée.

 

« C’est un prix prestigieux, le chemin a été très long de pouvoir être sélectionné parmis 700 candidats. J’ai d’ailleurs été surpris d’avoir été classé deuxième faisant du Togo le deuxième sur le plan technologique africain », s’est-il réjoui.

 

Selon lui, l’invention du foufoumix qui permet de faire « facilement et rapidement » du bon foufou, répond au besoin des femmes qui ont de moins en moins de temps et d’énergie pour faire du foufou avec les outils habituels.

 

Saluant l’appui de la Banque Mondiale qui leur a permis d’aller de 40 machines à 250 machines par mois, M. Logou a profité de l’occasion pour lancer un appel aux bailleurs de fonds et aux investisseurs à mettre à leur disposition les fonds nécessaires pour l’industrialisation qui permettra de réduire le prix de vente à la clientèle.

 

« Actuellement, nous sommes à 700 machines produites alors que nous entendons en produire 15 millions. Nous recherchons donc des fonds et des investisseurs pour réduire le coût de production de la machine pour la rendre plus accessible à toute les couches de la populations », a-t-il souhaité.

 

La rencontre a permis de découvrir la machine foufoumix en action, suivi d’une séance de dégustation qui a permis aux journalistes d’apprécier la qualité du foufou fait par la machine.

 

Bernadette A.

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 21 mai 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer