Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Front Tchoboé : Guy Agninéfa et le balai citoyen, pas concernés

image_pdfimage_print

front_tchoboe


Moins de trois semaines qu’il a été mis sur les fonds baptismaux, le Front Tchoboé montre déjà des signes de fébrilité et de discorde qui pose le problème de sa légalité. Alors qu’on nous avait dit que ce regroupement de partis politiques et d’organisations de la société intègre aussi Balai Citoyen(CIBAL) de Guy Agninéfa, ce dernier ne serait mêlé ni de près ni de loin à cette initiative.
Dans une interview accordée à nos confrères du journal Focus info il ressort que, Agninéfa aurait appris la création du Front Tchoboé de bouche à oreille.
 
« C’est par un autre membre de la coordination, M. Elliot MABLE que j’en ai été informé », a-t-il dit avant d’ajouter : « Après observation, nous avons remarqué que la plupart des membres n’ont été ni consultés ni associés à la décision de rallier le front Tchoboé. On ne s’est jamais retrouvé pour prendre la décision de soutenir ce front et, contrairement à ce qui a été dit, je n’ai jamais signé de document pour le compte du CIBAL ».
 
Le leader du CIBAL pointe le doigt accusateur vers Claude Améganvi, Secrétaire Général du Parti des Togolais qui a pris cette décision subjective et unilatérale en s’imposant en fin de compte comme Coordonateur général du Front. Guy Agninéfa parle d’abus du pouvoir et réaffirme que tout ce qui se fait dans le Front Tchoboé au nom de son organisation est illégal.
 
Et si le CIBAL dit n’a rien à avoir avec Tchoboé, l’on se demande si Frédéric Abass Kaboua du Mouvement des Républicains Centristes le tout dernier parti politique exclu du CAP 2015 au moins lui en sait quelque chose.
 
Qu’en a-t-il des autres partis politiques et organisations de la société civile comme le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi ATCHADAM et l’Action pour la Promotion des Droits de l’Homme et le Développement Social (APDHDS) de Nicodème HABIA, cités aussi parmi les constituants de ce regroupement ?
 
L’avenir nous le dira certainement.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 7 mars 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer