Pour Gerry Taama, son absence de la marche des ODDH et du CAP 2015 le vendredi dernier est justifiée

image_pdfimage_print

gerry_taama


Alors qu’il a promis d’être de la manifestation de rue organisée vendredi par les organisations de défense de droits de l’homme (ODDH) et le Combat pour l’alternance en 2015 (CAP 2015), le président du Nouvel engagement togolais ( NET), Gerry Taama a préféré vaquer à ses propres occupations.
 
Sur sa page facebook le samedi dernier, l’exclu du CAP 2015 a déclaré que même s’il avait été libre, il n’aurait pas été de la partie parce que le problème qui a avec le CAP 2015 semble être plus « profond » que ce que les autres qui sont dans le même cas que le NET, notamment le Mouvement des républicains centristes (MRC) d’Abass Kaboua.
 
« Hier, Abass kaboua a annoncé sur les ondes que le problème était réglé du côté du MRC. J’en suis ravi pour lui, car de nous deux, je considère que si quelqu’un est une des images de l’opposition, c’est bien lui. Il a écopé de 4 mois de prison pour son engagement politique, et pour le moment, personne parmi les leaders du CAP 2015, n’ont jamais été aussi mal traité. C’est bien qu’on soit revenu vers lui », a-t-il déclaré.
Le NET n’ayant pas été contacté, a-t-il poursuivi, « nous réalisons que la crise est plus profonde. Allez à la marche dans ces conditions n’aurait pas productif ».
 
Autre raison pour justifier son absence aux côtés des autres, la préparation du congrès du NET dans la perspective de la présidentielle de 2015. « Il nous faut renouer avec nos valeurs de départ et se faire oublier par toutes ces affaires qui nous éloignent de l’essentiel », a-t-il ajouté.
 
En conférence de presse il y a quelques jours, Gerry Taama a fait savoir que son exclusion de la Coalition Arc-en-ciel a pour cause, les incompréhensions sur le partage des places au sein des Commissions électorales locales indépendantes (CELI) qui reviennent à ce regroupement de partis politiques.
 
Pour lui, les « vraies » raisons qui ont conduit les responsables du CAP 2015 à l’exclure sont « ailleurs ».
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*