Gilbert Bawara rappelle aux membres de la CENI, leurs responsabilités

image_pdfimage_print

bawara_gilbert_500


La prise officielle de fonctions des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à travers la prestation de serment lundi, a suscité la réaction du ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Gilbert Bawara qui a convié ces membres au dépassement de toute considération politique pour un « processus électoral libre, équitable et transparent », a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
A travers cette réaction, le ministre Bawara entend rappeler aux membres de la CENI les responsabilités qui sont les leurs, afin que de façon « consensuelle », ils puissent travailler à l’enracinement de la paix et de la démocratie au Togo à travers des élections présidentielles crédibles et surtout transparentes, « pour un pays stable ».
 
« Je veux dire à l’endroit des membres de la CENI qu’ils ont été désignés et en prêtant serment ils viennent de se mettre au-dessus de toute contingence partisane. Ils doivent donc travailler en ayant comme priorité un processus électoral crédible et transparent », a indiqué Gilbert Bawara.
 
Seul un processus électoral exemplaire et incontestable, en termes de climat de confiance, d’apaisement, de sécurité, et de liberté, a-t-il poursuivi, « pourrait permettre aux populations togolaises d’atteindre le développement économique et social auquel elles aspirent toutes ».
 
Gilbert Bawara a par ailleurs rassuré de la disponibilité et de l’engagement de l’Etat, à accompagner la CENI, à travers la mise à sa disposition des moyens et des ressources dont elle a besoin pour non seulement fonctionner, mais bien fonctionner.
 
Les membres de la CENI ont pour leur part promis de remplir leurs fonctions comme cela se doit, selon la Constitution et le Code électoral, afin d’assurer des élections crédibles et transparentes au Togo.
 
« À travers cette prestation, nous venons de porter une seule et même étiquette, nous sommes une même équipe et ce serment est un engagement pris vis-à-vis de nos fonctions. Nous avons maintenant une lourde responsabilité, parce que les élections sont très importantes dans un Etat démocratique. Notre devoir sera donc de continuer à faire évoluer la démocratie à travers ces élections présidentielles », s’est exprimé Bakaï Baoubadi, l’un des membres de la CENI.
 
En rappel, le bureau d’âge de la CENI présidé par Jean Claude Homawoo en sa qualité de la personne la plus âgée des membres, et de Dossey Mokpokpo Mawussé Djatougbé comme rapporteur en tant que la plus jeune d’âge du groupe, a été mis sur pieds après la cérémonie de prestation de serment.
 
Gaël N.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*