Gouvernance dans le secteur de l’eau : Le PNUD fait don de 108 millions de F.CFA au Togo

image_pdfimage_print

pnud_aide_eau


Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a accordé ce jeudi, une subvention non remboursable de 108 millions de F.CFA au Togo, pour l’amélioration de la gouvernance du secteur de l’eau dans le cadre du programme GoAL WaSH, a constaté l’Agence Savoir News.
 
Les documents ont été signés par Bissoune Nabagou, ministre de l’équipement rural, Mme Khardiata Lo N’Diaye, représentante résidente du PNUD et Mawussi Djossou Sèmodji, ministre de la planification.
 
+GoAL WaSH+ est programme novateur du PNUD pour l’accélération de la réalisation des OMD relatifs à l’eau et à l’assainissement grâce à des interventions stratégiques ciblées renforçant la gouvernance dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement aux niveaux national et local. Il est mis en œuvre par l’Institut International de l’Eau basé à Stockholm en Suisse.
 
Ce projet vise notamment : (i) le renforcement de la visibilité du secteur de l’eau pour faciliter le plaidoyer et la mobilisation des ressources techniques et financières ; (ii) le renforcement des capacités opérationnelles de la direction de la planification et du suivi-évaluation ; (iii) le renforcement des capacités des acteurs locaux pour la gestion rationnelle et durable des mini-adductions d’eau potable en milieu semi-urbain ; (iv) la finalisation du plan d’investissement de la société de patrimoine de l’eau par la conduite des études tarifaires et la préparation d’une table ronde des partenaires technique et financiers (PTF).
 
Selon le ministre de la planification, cette enveloppe substantielle va contribuer à améliorer les conditions de vie des populations togolaises et plus particulièrement à accompagner le gouvernement dans le domaine de l’accès à l’eau.
 
« Le secteur de l’eau est un secteur important et prioritaire pour le gouvernement et pour les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) », a souligné Mawussi Djossou Sèmodji.
 
Ce dernier a salué cet accompagnement additionnel et salutaire qui entre dans le cadre de la coopération de « longue date » entre le Togo et le PNUD
Pour Mme Khardiata Lo N’Diaye, le secteur de l’eau fait partie des priorités nationales, un secteur vital qui mobilise de gros investissements en infrastructures et en équipements et aussi beaucoup de partenaires.
 
« L’appui que le PNUD donne, c’est au niveau des politiques et des stratégies et des renforcement des capacités de gestion du secteur pour compléter les appuis des autres partenaires. C’est en cela que nous avons été heureux d’accompagner le ministère dans tout le processus qui a été mis en place avec la table ronde de 2011, avec le Cadre d’Accélération des OMD et tout le programme de réformes que le ministère de l’équipement rural, en charge de l’eau et de l’assainissement met en œuvre avec beaucoup de détermination et de courage », a-t-elle précisé.
 
Pour elle, il faut l’implication forte des structures qui ont en charge, la mise en œuvre rapide de ce financement.
 
Rappelons que le Togo fait partie des pays du monde où la probabilité d’atteinte les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) d’ici 2015 demeure très faible pour ce qui est du secteur de l’eau, si les tendances actuelles se maintiennent. FIN
 
En Photo : Echange des documents
 
Ambroisine MEMEDE
 
Savoir news
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*