Le gouvernement togolais s’active pour l’épanouissement de la jeunesse

image_pdfimage_print

victoire_tomegah_500


Du 11 au 29 août, 150 jeunes d’âge compris entre 15 et 25 ans se font former à l’intégration interculturelle, la consolidation de la cohésion sociale, le travail en équipe à travers des ateliers de perlage, de décoration de chaussures, de production de savon liquide, de sérigraphie et d’initiation à l’informatique.
 
Pour leur prêter mains fortes, la ministre Victoire Tomégah-Dogbé, du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes leur a rendu mardi au centre aéré de la Blue Zone à Lomé, une visite, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
« 150 jeunes dont l’âge est compris entre 15 et 25 ans ont pris part aux activités ouvertes dans le centre aéré de vacances pour les jeunes, initié pour leur épanouissement ».
 
Ce programme de vacances utiles et citoyennes, selon la ministre accompagnée du Secrétaire général de la Présidence, Têvi Bénissan, s’inscrit dans le cadre des activités de la colonie de vacances et des journées éducatives organisées par le gouvernement en vue de l’épanouissement des jeunes à travers plusieurs ateliers.
 
« Depuis 5 ans que nous organisons les vacances utiles citoyennes, c’est cette année que nous avons trouvé opportun de profiter de cet espace de la Blue Zone, pour permettre aux jeunes de pouvoir apprendre beaucoup de choses à travers des ateliers qui sont ouverts », a indiqué la ministre.
 
Pour elle, « ces initiatives répondent aux aspirations du gouvernement togolais avec à sa tête le président de la République Faure Gnassingbé, qui compte faire en sorte que la jeunesse togolaise soit une jeunesse épanouie, très engagée et qui peut profiter de toutes les occasions qui lui sont offertes ».
 
« La rencontre nous a permis d’apprendre à vivre en société, à développer des valeurs citoyennes. Nous avons aimé et nous demandons au gouvernement togolais d’assurer la pérennité de ce genre d’initiatives pour nous permettre à chaque de nous rencontrer entre jeunes », s’est réjoui Alain Yao Gaba, représentant de l’équipe des participants.
 
Cette activité, plateforme de l’éclosion des talents des jeunes, pourra être étendue à d’autres préfectures du pays dans les années à venir, selon les autorités.
 
Mao R.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*