Interpol appuie une vaste opération de saisie de médicament contrefait en Afrique de l’ouest

image_pdfimage_print

medicaments_contrefaits

Une vaste opération de saisie simultanée de médicaments contrefaits s’est déroulée les 27, 28 et 29 mai dernier dans dix pays de l’Afrique de l’ouest. Cette opération appuyée par les éléments de Interpol venus de Lyon a permis de saisir au Togo 9, 123 tonnes dans les villes de Lomé, Aného, Tsévie, Vogan, Notsè et Atakpamé. Cette saisie porte à 20 tonnes le nombre total de saisie opérée par l’opération « Entonnoir » en collaboration avec l’ordre des pharmaciens du Togo.

 

La valeur de ces saisies est estimée à 200 000 dollars américains soit 100 Millions de F CFA.Dans la composition des médicaments saisies on a des anti-inflammatoires, des anti-anémiques, des anti-paludiques, anti-biotiques, des anti-parasitaires, les aphrodisiaques.

 

Cette opération a permis également d’interpeller six personnes qui, selon le ministre de la sécurité, le colonel Yark Damehane, seront présentées à la justice. Le ministre n’a pas manqué de remercier « les partenaires notamment le Fonds mondial, l’OMS, l’Ordre national des pharmaciens, le CAMEG qui ne ménagent aucun effort pour nous assister, nous amener à préserver la santé de nos populations ».
Les médicaments contrefaits sont des médicaments sortis du circuit officiel, légal et connus.

 

Ces médicaments contrefaits pour la plupart ne continent pas de principe actif et aggravent le cas du malade qui le prennent et peut même entrainer la mort.
Le Bénin, le Ghana, le Burkina Faso, le Côte d’Ivoire, le Mali, Niger, Nigeria, le Sénégal et la Guinée sont les pays concernés par cette opération.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*