Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Issiffou Taffa Tabiou élu à la tête de la CENI : la Présidence échappe encore à l’opposition

image_pdfimage_print

Taffa-Issifou-Tabiou


© togoactualite – Et de deux pour Issifou Taffa Tabiou. Ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui a organisé les élections présidentielles de 2010, M. Tabiou a été reconduit ce 13 octobre par les membres de cette institution. C’est croire que sans Tabiou, le Togo ne peut organiser des élections présidentielles.
 
Il avait en 2010 proclamé Faure Gnassingbé vainqueur d’une élection décriée par son principal challenger Jean-Pierre Fabre qui pour contester cette victoire mobilise la rue jusqu’à présent avant de se raviser ces derniers temps pour solliciter une audience auprès du chef de l’Etat.
 
Et donc sur la presque vingtaine de membres de la CENI, on n’a pas trouvé mieux que lui pour organiser les présidentielles de l’année prochaine. Certes, on note l’expérience de l’intéressé qui a une présence quasi continue de M. Tabiou au sein de la CENI.
 
Ce qui est regrettable, c’est qu’une fois encore, la présidence de la CENI échappe à l’opposition. En un demi-siècle de processus démocratique, jamais ce siège n’est venu à l’opposition. Cette fois-ci on avait cru que ce sera la meilleure pour cette opposition surtout qu’à la suite du blocage intervenu, Jean-Pierre Fabre déclarait à la fin du congrès qui l’a investit « qu’ils ne sont pas payés pour débloquer les situations ».
 
La présidence de la CENI à Tabiou, confirme la main-mise du parti au pouvoir sur toutes les institutions de la République et rappelle s’il en est encore besoin la nécessité de faire les réformes de nos institutions.
Avec Tabiou, considéré comme un inconditionnel du pouvoir, à la tête de la CENI, la victoire semble de plus en plus balisée pour le candidat du parti au pouvoir car l’homme est connu avec Pascal Bodjona comme une pièce maitrise de la victoire de Faure Gnassingbé en 2010.
 
Même quand il n’a pas été reconduit à la présidence de la CENI en 2013, l’homme continuait toujours par diriger l’institution par procuration puisque les cartes d’électeurs portaient encore sa signature.
La composition du nouveau Bureau
 
Président : Taffa Issifou Tabiou (société civile)
Vice-président : M. Bamba Nabouréma (opposition parlementaire, ANC-ADDI)
1er Rapporteur : Yao Daté (société civile)
2e Rapporteur : M. Bawbadi Bakaï (majorité parlementaire)
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 14 octobre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer