Jean Dégli : « Mon Conseil pour Jean Pierre Fabre est d’être humble.. »

image_pdfimage_print

degli


Se prononçant sur la désignation de Jean-Pierre Fabre comme candidat unique de huit partis politiques issus du Collectif Sauvons le Togo (CST) et de la Coalition Arc-en-ciel, Me Jean Yaovi Dégli conseille à son ancien compagnon de lutte de faire profil bas pour pouvoir ratisser large.
« Jean Pierre a été élevé à un niveau donné par une partie de l’opposition. Il doit cesser de voir les autres partis de l’opposition comme ‘ceux-là’ ou encore des moins que rien. Au niveau de l’opposition en tout cas, il est obligé de composer avec tout le monde, de tendre la main, de s’humilier. Lorsque vous demandez au plus faible de s’humilier, c’est une manière de le fouler au pied.», a indiqué l’ancien ministre togolais au micro de Nana FM.
 
Jean Dégli explique que c’est au plus fort de s’humilier et de s’abaisser vers le plus faible. Il appelle de ce fait le Candidat porté par le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) à comprendre que les réformes politiques ne peuvent pas être mises en second plan.
 
« Il faudrait absolument qu’il s’entende avec les autres pour continuer de réclamer ses réformes pour qu’elles se traduisent dans la réalité », a conseillé Me Degli.
 
Jean Pierre Fabre est interpellé à voir avec les autres partis politiques de l’opposition représentés à l’Assemblée nationale pour que l’opposition introduise, pour la première fois, une proposition de loi.
 
Cette logique est défendue depuis quelques semaines par le CAR et certains partis représentés à l’Assemblée. Mais l’ANC qui compte 16 députés sur les 29 que compte l’opposition dans l’hémicycle n’est pas favorable à cette stratégie préférant faire de M. Fabre le candidat unique de l’opposition pour aller aux élections sans les réformes.
 
Le président du mouvement Bâtir le Togo annonce que son organisation ne jouera qu’un rôle de conseiller et de sensibilisation lors des élections de 2015.
 
Le Togo organise dans le courant du premier semestre 2015 un scrutin présidentiel. Dans l’opposition, on compte en dehors de la candidature de Fabre, celle d’Alberto Olympio, de Kofi Yamgnane ainsi que de trois candidats indépendants dont deux hommes de Dieu et un artiste togolais de la chanson.
 
Togo Breaking News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*