Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Jean Kissi « Le chef de ceux qui sont dans la rue aujourd’hui c’est celui qui a manœuvré pour bloquer les réformes »

image_pdfimage_print

kissi_jpf


© togoactualite – L’opposition togolaise est faite pour s’entredéchirer. Alors qu’on est seulement à quelques mois de la présidentielle et qu’on pensait qu’elle a enterré la hache de guerre pour s’unir autour de l’essentiel, c’est-à-dire les réformes que non ! La bataille continue de plus belle entre les principaux courants de cette opposition. Les vieilles habitudes ont toujours la vie dure, dirons-nous.
 
Preuve de la poursuite de cette bataille est l’intervention ce matin de Jean KISSI sur radio Victoire FM. Fidèle à ses habitudes, l’élu du peuple n’a pas mâché ses mots en direction de ces collègues de l’opposition. Après le rejet par les députés de la majorité le 30 juin dernier du projet de modification introduit par le gouvernement, tout le monde taxait le pouvoir d’être contre les réformes. Tel n’est pas forcement l’avis du député KISSI qui estime que le blocage vient aussi du camp de l’opposition.
 
« Bloquer les réformes avec la stratégie en disant qu’en bloquant les réformes nous allons nous positionner candidat unique (…) La stratégie de candidature unique prématurée bloque les réformes. Vous savez tout ce que nous avons eu au conclave, vous savez ceux qui ont bloqué pour les réformes prennent du retard jusqu’à présent », déclare-t-il dans une critique à peine voilée à ces collègues du CAP 2014.
 
« Le chef de ceux qui sont dans la rue aujourd’hui c’est celui qui a manœuvré pour bloquer les réformes et que cela ne soit pas fait a temps(…) Des gens ont bloqué ce processus en disant que si on ne manœuvre pas pour qu’on les choisi comme candidat unique on n’ira pas vers les réformes », poursuit-il.
 
Cependant, il regrette qu’un mois après l’introduction de la proposition de réforme de l’opposition, les discussions n’ont pas encore commencé. Chaque camp se contente de manifester dans la rue, « cette situation risque de créer des crispation dangereuse pour le pays », regrette-t-il avant d’appeler chacun à ses responsabilités.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 19 décembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer