Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Jean Kissi croit en « l’appel des patriotes »

image_pdfimage_print

jean-kissi500

Les travaux entrepris par « l’appel des patriotes » de Fulbert Attissoet auxquels les partis membres du Collectif « Sauvons le Togo » (CST) ne prennent pas part pour le moment, peut servir à plusieurs choses, pense-t-on à la coalition Arc-en-ciel.

 

Jean Kissi, député à l’Assemblée Nationale et membre du groupe parlementaire Arc-En-Ciel, a affirmé lundi, sur les ondes de la radio Kanal Fm, que « l’appel des patriotes n’est pas une perte de temps », puisqu’il n’existe « aucune autre dynamique qui prône l’union de l’opposition pour une alternance sûre à l’élection présidentielle 2015 ».

 

« Vue la situation dans laquelle nous sommes et l’objectif que nous poursuivons qui est l’alternance en 2015, on ne peut réussir que si nous nous trouvons dans une dynamique unitaire de l’opposition, ce qui ne veut pas forcément dire candidature unique. On ne perd donc pas le temps avec l’appel des patriotes puisqu’il n’y a pas une autre dynamique pour répondre à nos attentes » a-t-il indiqué.

 

Selon lui, l’appel des patriotes reste « jusqu’à preuve du contraire la plate-forme devant réguler le statut de l’opposition qui bloquerait la voie à celui du 26 juin 2013 qui ouvre un boulevard au parti UNIR pour remporter la présidentielle de 2015 ».

Jean Kissi est revenu sur les préoccupations de l’opposition devant conduire à l’obtention des réformes institutionnelles et constitutionnelles pour l’effectivité de l’alternance.

 

«Nos discussions s’articulent autour de la limitation des mandats et la date de son application. La mutation du mode de scrutin d’un tour à celui de deux tours aussi bien pour les législatives que pour la présidentielle, et l’amélioration du rôle de la Cour Constitutionnelle pour apaiser les Togolais », a recommandé Jean Kissi.

 

Pour le député de la coalition ces sujets, « soubassement de la démocratie » sont très importants pour tous les Togolais qui aspirent au changement.

 

Mao R.

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 31 mars 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer