Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Jean Kissi fustige le statut de chef de file de l’opposition

image_pdfimage_print

kissi_fabre

Le secrétaire exécutif de la coalition Arc-en-ciel, le député Jean Kissi a, mercredi sur les ondes de la radio Victoire FM, une radio très écoutée, encore une fois qualifié la loi portant statut de l’opposition de loi « scélérate » et traité celui qui veut profiter du statut de chef de file de l’opposition que crée cette loi de « mangeur de totem ».

« La loi portant statut de l’opposition et qui crée le statut de chef de file de l’opposition est scélérate et nous l’avons condamnée. Celui qui rejette une chose politiquement et après, veut en profiter, pour moi, on appelle ça en politique celui qui a mangé son totem », a-t-il déclaré.

Cette situation est comparable, selon lui à la volte-face dont a fait l’objet le président national de l’Union des Forces de Changement (UFC), Gilchrist Olympio lorsqu’il a décidé de signer un accord avec le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) et le traitement qui lui a été réservé.

« C’est des gens qui ont sorti ce terme dans une chanson contre Gilchrist Olympio au moment où il a signé son accord politique avec le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) », a-t-il regretté.

Pour lui, ce « truc » de chef de file de l’opposition n’a pas tenté le président du CAR, Yaovi Agboyibor lorsque son parti est sorti des législatives de 1994 avec le meilleur score.

« Pour la première fois au Togo, cest le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) qui a eu 36 députés sur 79 après les éléctions législatives de 1994, ce qui équivaut à 45% de l’Assemblée nationale. Me Yaovi Agboyibor a-t-il réclamé un truc de chef de file de l’opposition dans ce pays ? », a-t-il ajouté.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Publié le 9 avril 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer