Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Jean-Pierre Fabre : « Nous avons montré notre capacité à pouvoir résister aux intimidations »

image_pdfimage_print

cst_conf22mai2014

© togoactualite – Cet après midi, quelques heures après que le dialogue soit tombé d’accord sur la désignation d’un facilitateur pour suivre les discussions, le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) a tenue une conférence de presse au domicile de Me Abi Tchessa, le président du PSR, membre du Collectif.

Deux points ont meublé les discussions. Le premier concerne bien évidemment le dialogue et le second a trait à l’éventuel renvoie de l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara avec notamment les responsables politiques devant la Cour d’assise en juin prochain puisque les analyses psychiatriques qui est la dernière étape dans ce sens est en train d’être demandé aux mis en cause.

Sur le sujet des incendies, le chef de file de l’opposition, M. Jean-Pierre Fabre a déclaré que « cette convocation ne lui fait pas ni chaud, ni froid parce qu’il sait qu’il n’a rien à se reprocher et qu’il ne s’y rendra pas tout comme ces collègues du CST » notamment Me Zeus qui a soutenu aussi cette position.

« Nous avons montré depuis un bon moment notre capacité à pouvoir résister aux intimidations et autres. Nous sommes très sereins et tranquille », a déclaré M. Jean-Pierre Fabre pour qui la résurgence de cette affaire au moment où s’ouvre le dialogue est « très dépassé, c’est inopportun ».

« Maintenant les discussions sont enclenchées et voilà qu’on ramène cette affaire d’incendie est-ce qu’ils le font exprès pour nous intimider, je crois qu’ils doivent se détromper parce que nous ne cédons pas à ces genres d’intimidation», a rappelé M. Fabre.

Sur la question du dialogue, le président de l’ANC a salué l’accord intervenu sur la désignation du facilitateur en insistant que cette désignation permette aux discussions de fond de commencer.

« On vient de terminer le préliminaire, le médiateur va rentrer en jeu, il va réunir le dialogue qui va commencer le débat de fond. En fin mai ou mi-juin on verra le travail qu’on a fait et on verra la mise en œuvre de ce qu’on a obtenu mais on ne va pas vous dire aujourd’hui ce qu’on fera fin mai », estimant qu’ils sont déterminés à aller jusqu’au bout.
Douze points sont à l’ordre du jour de ce dialogue qui doit prendre fin à la fin du mois de mai.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 23 mai 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer