Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Jean-Pierre Fabre dépose sa candidature

image_pdfimage_print

anc_fafre


Fixée dans un premier temps par au 28 février, la date butoir pour le dépôt des candidatures à l’élection présidentielle de 2015, est prorogée à demain 1er mars. Au nombre de ceux qui ont déposé, le chef de file de l’opposition (Photo), candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (Cap-2015).
 
« Nous venons de sacrifier à la formalité administrative de dépôt dans candidatures à la CENI. Il n’y a pas de problème, la candidature de Jean-Pierre Fabre a été déposée. Il reste l’étape de la Cour constitutionnelle », a déclaré le chargé de communication de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Eric Dupuy. Ce dernier a fait le déplacement de la Commission Electorale Nationale Indépendante avec Me Adama Doe-Bruce.
 
La candidature de Jean-Pierre Fabre est déposée au nom du regroupement dénommé Combat pour l’alternance politique en 2015 (Cap-2015). Un front qui regroupe six (06) partis politiques de l’opposition (ANC, CDPA, PDP, PSR, Santé du peuple,UDS-Togo) au régime en place. Pour l’instant, aucun autre candidat n’a communiqué à propos du dépôt de sa candidature.
 
Le dépôt de candidature prend fin dimanche, le 1er mars. Au lendemain de l’investiture de Faure Gnassingbé par l’Union pour la République (UNIR), la CENI avait fixé la période pour le dépôt des candidats du 25 au 28 mars. Elle a été par la suite recadrée par la Cour constitutionnelle, et a été obligée de proroger la date. Ce qui a amené à ramener la date au 1er mars, soit une journée franche de plus.
Après l’étape des dossiers de candidature par la Commission présidée par Taffa Tabiou, les dossiers devront être transférés à la Cour Constitutionnelle, chargée d’arrêter la liste définitive des candidats.
 
Certaines formations politiques de l’opposition et de la société civile, appellent à boycotter ou empêcher la tenue de l’élection présidentielle, si les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales n’étaient pas mises en œuvre.
 
source :canard indépendant
 

Commentaires

comments

Publié le 28 février 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer