Jean-Pierre Fabre et ses lieutenants écartent toute idée de chasse aux sorcières une fois au pouvoir

image_pdfimage_print

cap2015_campagne_zio


Le candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), Jean-Pierre Fabre a fait la cour ce mercredi aux populations de quatre (4) localités notamment à Akoumapé et Vogan dans la préfecture de Vo, à Anfoin et Aného dans la préfecture des Lacs et Afagnan dans le Bas-Mono.Tour à tour, l’électorat de ces localités a eu à frotter directement avec le programme de société de ce regroupement de cinq (5) partis politiques de l’opposition par le candidat lui-même.
 
A Afagnan, localité de naissance de Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat sortant, le porte-parole du CAP 2015 n’a pas tari de mots pour rassurer Jean-Pierre Fabre sur sa victoire au sortir du scrutin présidentiel le 25 avril prochain.
 
« Nous voici à un tournant décisif de notre vie politique. Pour nous, ici dans le Bas-Mono, à l’heure où nous parlons, vous avez déjà dépassé le statut du simple candidat, votre victoire est déjà certaine. M. Fabre Jean-Pierre, dans cinq jours, vous allez dignement occuper le fauteuil présidentiel du Togo. Nous n’attendons de vous que la formation de votre premier gouvernement. En toute sincérité, pour cette fois-ci nos adversaires politiques sont déracinés, le CAP 2015 est désormais le repère crédible pour les Togolais », a-t-il déclaré.
 
« En voyant la misère qui règne dans nos poches, l’injustice qui caractérise la redistribution des richesses nationales, monsieur le président, vous n’avez plus besoin de nous faire un discours de séduction », a-t-il ajouté.
 
Prenant la parole, le directeur de campagne du CAP 2015, Patrick Lawson-Banku a rassuré les populations sur la capacité de préserver le vote de tous les Togolais. A en croire le premier vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), il n’y aura pas de chasse aux sorcières lorsque Jean-Pierre Fabre sera au pouvoir au lendemain du 25 avril.
 
« Partout où est passé le candidat de CAP 2015, il y a eu des liesses populaires mais en même temps la sérénité, les populations ici aussi sont sorties nombreuses tout comme dans le Kpendjal, le Tône, Sokodé, Badou, partout. Dans plus de 360 localités, c’est l’enthousiasme, l’espoir de sortir de la situation actuelle, et le 25 avril, nous sommes sûrs que les populations voteront comme elles ont toujours voté, mais cette fois-ci, nous préserverons leur vote », a-t-il précisé.
 
Le CAP 2015 va prendre d’assaut plusieurs localités ce mercredi, notamment Assahoun, Kévé, Aképé, Badougbé, Djagblé, Hahotoé, Togoville.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*