Jean-Pierre FABRE: La cohésion nationale nous tient à cœur. Pour nous à CAP 2015, il n’y a qu’un seul Peuple, c’est le PEUPLE TOGOLAIS.

image_pdfimage_print

cap2015_atakpame

Les populations des préfectures d’Anié, Amou et Ogou
 
ne doutent pas un seul instant de l’élection de Jean-Pierre FABRE, le 25 avril 2015.

 
 

Il est clair comme l’eau de roche pour toutes les populations des préfectures d’Anié, Amou et de l’Ogou, que Jean-Pierre FABRE est le Président de la République togolaise au soir du 25 avril 2015. C’est ce qu’ont affirmé les populations d’Anié dans la préfecture d’Anié, de Hiheatro dans l’AMOU ainsi que celles de l’Ogou, à Gléi, Akparé, et Atakpamé. C’est par milliers qu’elles sont venues accueillir et écouter celui qu’elles considèrent comme le salut pour le peuple togolais asservi depuis un demi-siècle, par une famille et un clan.
 
Tout au long de cette journée du jeudi 16 avril 2015, l’ambiance a été enthousiaste, voire festive. Partout, ce sont des accueils qui ressemblent à ceux réservés aux personnalités que les populations ont choisies de distinguer. Sans aucun doute, Jean-Pierre FABRE est reconnu Président de la République Togolaise, élu par une large majorité du peuple et il est accueilli comme tel. C’est un phénomène que notre pays n’a pas connu depuis l’indépendance de notre pays.
 
Aux côtés du candidat de CAP 2015, Jean-Pierre FABRE, étaient présents les deux Co-présidents de CAP 2015 que sont Mme Kafui Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON et Me Abi TCHESSA. Chacun à son tour, ils ont expliqué les raisons de cette union de cinq partis politiques pour le choix d’un candidat unique qui est Jean-Pierre FABRE. Ils ont ensuite appelé à voter massivement pour lui, car lui seul représente l’alternance politique et l’espoir de tout le peuple togolais.
 
Dans ses interventions de la journée et plus particulièrement à Gléi, face une population meurtrie par la répression aveugle et sauvage du régime RPT/UNIR, il y a seulement quelques semaines, Jean-Pierre FABRE a déclaré : « L’oppresseur se nourrit de la peur. Il vous intimide car il sait que celui qui a peur n’agit plus librement. Tenez bon. Tenez-vous prêts car c’est ensemble que nous vaincrons contre la dictature des GNASSINGBE . Vous ne devez pas céder aux intimidations, car celui qui veut la paix sans combattre, n’a jamais la paix. Il n’a que le déshonneur ». Par ailleurs, le candidat de CAP 2015 a tenu à confirmer : « Nous ne venons pas au pouvoir pour créer du tort à qui que ce soit. Au contraire, nous avons l’ambition de donner à tous les fils de ce pays la possibilité, le droit, de mieux vivre, d’avoir un minimum de bien-être. En effet, on ne peut parler de bien-être que si tout le monde est en paix, là où il vit, là où il travaille. Tous les Togolais, partout où ils se trouvent, sur toute l’étendue du territoire national, sont chez eux. Personne ne sera chassé de sa maison, de ses terres. Les mensonges que véhicule le RPT/UNIR de Faure GNASSINGBE sont destinés à diviser nos populations, notre pays. C’est criminel, c’est irresponsable. Ces gens ne sont pas dignes pour diriger notre pays qui a besoin de son identité nationale. La cohésion nationale nous tient à cœur puisqu’à CAP 2015, il n’y a qu’un seul Peuple, c’est le PEUPLE TOGOLAIS. »
 
source : anctogo
 
cap2015_atakpame1

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*