Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Me Jean Yaovi Dégli : « Si nous voulons choisir un régime politique, celui qui est plus proche de notre façon de concevoir le pouvoir : c’est le régime présidentiel »

image_pdfimage_print

jean-degli

Le régime politique le mieux adapté pour le Togo est le régime présidentiel, a affirmé mercredi à la télévision nationale (TVT) Me Jean Yaovi Dégli, président de la branche togolaise de « Bâtir le Togo », un Mouvement Associatif créé en France par des Togolais en 1997.

 

Le régime politique est l’un des points abordés par les partis politiques parlementaires (pouvoir et opposition) en discussions depuis le 19 mai dernier à Lomé.

 

Aujourd’hui, il est très difficile de dire avec précision le régime politique actuellement en cours au Togo, en raison des modifications en profondeur depuis décembre 2002 de la constitution togolaise.

 

« Pour notre pays, si nous voulons choisir un régime politique, celui qui est plus proche de notre façon de concevoir le pouvoir : c’est le régime présidentiel. C’est un régime qui crée un équilibre dans lequel l’exécutif a l’initiative de son action, mais en même temps à côté, un législatif qui a le contrôle de l’action gouvernementale », a souligné Me Dégli, après avoir exposé les trois régimes autour desquels naviguent les pays africains : le régime parlementaire, le régime présidentiel et le régime semi-présidentiel.

 

« Le régime présidentiel est celui dans lequel le chef d’Etat élu au suffrage universel, a tous les pouvoirs. C’est lui qui nomme son gouvernement et qui a tout le contrôle sur les membres de son gouvernement.

 

Le pouvoir que le chef de l’Etat aura par rapport au vote des lois, c’est de pouvoir bloquer les lois qui ne lui semblent pas répondre à son action. C’est ce qu’on appelle le droit de veto », a expliqué Me Dégli.

 

Selon lui, « l’africain est habitué à un chef. Dans nos traditions, dans nos coutumes, nous avons un chef à qui on s’adresse et ceux qui l’entourent, sont des gens qui n’ont pas la même responsabilité. Et c’est ce qu’on a justement dans le régime présidentiel ».

 

« L’africain peut se retrouver un peu mieux dans le régime présidentiel, puisqu’il a un président de la République qui est le chef », a-t-il souligné.
Rappelons que « Bâtir le Togo » a pour objectif notamment de se battre pour l’instauration, la consolidation, la promotion, la vulgarisation et la protection des principes de l’Etat de droit et de la démocratie au Togo. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 29 mai 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer