Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

John Mahama n’a pas réussi à obtenir un accord des candidats pour le SUCCES

image_pdfimage_print

dramani_pdt_ghana_lome


Les quatre partis politiques de l’opposition ayant un candidat en lice pour l’élection présidentielle de 2015 sont unanimes. Aucun d’entre eux n’est d’accord avec le système de transmission des résultats adopté par la CENI. Devant le Président ghanéen, John Mahama, ils ont soulevé plusieurs préoccupations.
 
Le premier à réagir à la suite de l’entretien est Gerry Taama, le candidat du Nouvel engagement togolais (NET). Pour lui, il était question de passer en revue tous les problèmes qui subsistent sur le terrain. Les préoccupations ont porté sur le bulletin de vote et son authentification, le vote des anciens combattants par anticipation, le Système de collecte des résultats dénommé « SUCCES » et la traçabilité des résultats.
 
« Le Président ghanéen a promis d’ouvrir juste après l’élection, un débat profond sur les réformes au Togo. Nous avons comme impression que la CEDEAO nous avait abandonné juste après les élections législatives de 2013. Cette fois-ci, il prend l’engagement de s’impliquer dans le débat qui permettra de réaliser des réformes politiques et électorales », a déclaré Gerry Taama.
 
Du côté de Jean-Pierre Fabre, les préoccupations sont les mêmes et il espère avoir satisfaction avant le scrutin. « Nous avons dit que nous ne voulons pas de ce SUCCES. Après, je ne peux pas dire que je suis satisfait ou pas. Même chose sur le bulletin de vote », a-t-il dit.
 
Kodjogan Atsou, le Vice-président de l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI), représentant son candidat Aimé Gogué a souhaité que la compilation des résultats par procès-verbaux soit retenue.
 
Le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) de Mohammed Tchassona-Traoré a mis l’accent sur les mêmes préoccupations.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 21 avril 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer