Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

La campagne électorale dégénère à Tchamba : 2 blessés dans les rangs des militants ANC

image_pdfimage_print

cap2015_nord


© togoactualite – Démarrée jusqu’ici sans incident, la campagne électorale vient de connaitre son premier incident. Des affrontements ont opposé ce vendredi à Tchamba, environ 365 km au nord de Lomé, les militants du Combat pour l’alternance démocratique (CAP) et à ceux d’Union pour la république (UNIR).
 
Les affrontements ont commencé quand les convois transportant des militants des deux formations qui revenaient d’un meeting se sont croisés devant le domicile du chef canton. Du coup, les deux groupes ont commencé par se lancer des invectives et finalement ils ont commencé par se battre.
Selon certaines sources, ces violences ne sont que le prétexte pour le règlement des comptes à des factions rivales d’une même famille. Les deux clans de la famille, l’un pro UNIR et l’autre acquise à l’ANC se détestent farouchement.
 
Pour éviter que la situation ne dégénère, il a été décidé d’autant plus que les deux clans vivent dans la même concession qu’aucune affiche ne soit collée contre le mur. Les militants du CAP 2015 ont enfreint à la règle et ont apposé des affiches de leur candidat contre le mur. Ce qui fut enlevé par une personne de l’autre camp.
 
A noter que ces affrontement ont fait deux blessés dans les rangs des militants de l’ANC.
Démarrée jusqu’ici sans incident, la campagne électorale vient de connaitre son premier incident. Des affrontements ont opposé ce vendredi à Tchamba, environ 365 km au nord de Lomé, les militants du Combat pour l’alternance démocratique (CAP) et à ceux d’Union pour la république (UNIR).
 
Les affrontements ont commencé quand les convois transportant des militants des deux formations qui revenaient d’un meeting se sont croisés devant le domicile du chef canton. Du coup, les deux groupes ont commencé par se lancer des invectives et finalement ils ont commencé par se battre.
 
Selon certaines sources, ces violences ne sont que le prétexte pour le règlement des comptes à des factions rivales d’une même famille. Les deux clans de la famille, l’un pro UNIR et l’autre acquise à l’ANC se détestent farouchement.
 
Pour éviter que la situation ne dégénère, il a été décidé d’autant plus que les deux clans vivent dans la même concession qu’aucune affiche ne soit collée contre le mur. Les militants du CAP 2015 ont enfreint à la règle et ont apposé des affiches de leur candidat contre le mur. Ce qui fut enlevé par une personne de l’autre camp.
 
A noter que ces affrontement ont fait deux blessés dans les rangs des militants de l’ANC.
 
image de l’ANC en campagne dans le Nord
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 19 avril 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer