Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



La finance inclusive incorpore désormais les jeunes et les agriculteurs

image_pdfimage_print

faure_et_son_fnfi


Un (1) an après le lancement du premier produit du Fonds national de finance inclusive (FNFI), dénommé Accès des pauvres aux services financiers (APSEF), le chef de l’état, Faure Gnassingbé aa réitéré son engagement en faveur de la finance inclusive en lançant ce lundi au Palais des congrès de Lomé, deux (2) nouveaux produits, a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.
 
Il s’agit du produit Accès des jeunes aux services financiers (AJSEF) et Accès des agriculteurs aux services financiers (AGRISEF).
 
Le premier, à travers 300.000 francs octroyé au jeune qui remplit les conditions, a pour but de permettre en 2015 à 20.000 jeunes dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans en fin d’apprentissage et jeunes diplômés sans emploi ayant la volonté de se prendre en charge et de participer à l’inclusion financière. Le second, AGRISEF, avec 100. 000 francs, est destiné à renforcer le dispositif national de financement des activités agricoles en développant des mécanismes appropriés et durable afin de permettre à un grand nombre d’exploitants d’accéder aux produits répondant à leurs besoins. Seront bénéficiaires, les petits acteurs du monde agricole, dont 60. 000 seront touchés en 2015.
 
Dans son allocution, le chef de l’état a remercié et salué les femmes togolaises qui selon lui ont à plusieurs reprises prouvé que quand on leur fait confiance, on ne peut être déçu.
 
« Vu le taux de pauvreté dans notre pays et les expériences des pays frères, nous avons ensemble décidé de lancer le Fonds national de finance inclusive. Un an après, je pense qu’aussi bien le bilan dressé par les témoignages, le ministre du développement à la base, des chefs traditionnels, je peux dire que les premiers objectifs ont été atteints, voire au-delà de ce qu’on avait espéré. Beaucoup étaient sceptiques mais vous avez dignement relevé le défi et je pense que nous remporterons d’autres batailles contre la pauvreté. », a déclaré Faure Gnassingbé.
 
Selon lui, ces résultats ne seront pas atteints sans le soutien des partenaires notamment, Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque africaine de développement (BAD) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) la BOAD qui ont accepté d’accompagner cette initiative pour extirper le mal qu’est la pauvreté, « une maladie complexe », selon lui.
 
« Nous devons aider ceux qui sont autour de nous à faire la même chose et en sortant de la pauvreté, on fait la promotion d’une valeur qui est chère dans notre pays et même dans notre continent et cette valeur est celle de la solidarité. Un crédit n’est pas un don quand vous empruntez il faut rembourser pour que le processus continue et quand on ne rembourse pas, on retombe dans la marginalisation et l’exclusion financière car si nous ne corrigeons pas la pauvreté, nous nous exposons à de grands risques » a-t-il ajouté.
 
L’initiative a été saluée par les partenaires financiers et au rang desquels la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque africaine de développement (BAD) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).
 
Pour rappel, cette cérémonie a été couplé du bilan 2014 du premier produit du fonds national de finance inclusive « APSEF » et de la remise à 26 instituions de micro finance des matériels roulants et informatiques à titre d’appui institutionnel et logistique.
 
D’ici cinq (5) ans, ces produits gérés par le ministère du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, permettront d’atteindre 2 millions de personnes. Cette année, le budget général de l’Etat a financé la finance inclusive à hauteur de 12 milliards de francs CFA.
 
Etaient également présent à cette cérémonie, Arthème Séléagodji Ahoomey-zunu, premier ministre, Dama Dramani, président de l’Assemblée nationale, Christian Adovélande , président de la BOAD et Serge N’guessan, représentant résident de la BAD au Togo.
 
Modeste K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Publié le 9 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*


Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer