La marche du STT reportée sur le 08 avril pour raison administrative

image_pdfimage_print

stt_31mars2015


© togoactualite – La marche citoyenne pacifique de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) initialement prévue sur ce 02 avril est reportée sur le 08 avril prochain. L’annonce a été faite ce mardi par la Synergie au cours d’une conférence de presse tenue à Avénou.
 
Ce report est motivée par la prise de dispositions administratives et sécuritaires nécessaires en vue de l’organisation de cette marche qui débutera à Lomé au rond point de Tokoin trésor pour chuter au ministère de la fonction publique et dans les préfectures du pays.
 
« Nous sommes ouverts à toutes les personnes de bonne volonté qui se sentent interpellées par la situation précaire que les travailleurs togolais connaissent, c’est une marche également contre la vie chère et les conditions pénibles que nous vivons en tant que Togolais », a déclaré Dr Gilbert Tsolenyanu, le porte-parole de la STT, appelant la population à se joindre à eux fonctionnaires.
 
S’agissant des événements survenus à Gléi, la STT qui se déclare en insécurité avec des responsables contraints à vivre dans la clandestinité vues les menaces qui planent sur eux.
 
A propos, la STT exige la libération « immédiate des élèves et des personnes injustement détenus à Atakpamé, de cesser et de faire cesser toutes les menaces, toutes les brutalités et toutes les allégations dont sont victimes les travailleurs qui n’exercent que leur droit syndicale en toute légalité ».
 
Aux accusations de manipulation souvent brandit par le gouvernement contre la Synergie, le porte-parole de la synergie répond « Les gens sont dans un délire paranoïaque, est-ce qu’à notre âge on a besoin de venir nous dire ceux dont nous avons besoin avant quoi faire par rapport à ça. Nous parlons aujourd’hui de salaire misérable et minable. On voudrait qu’on se taise et on parle de manipulation. Nous pensons qu’à un moment donné il faut faire preuve d’intelligence mais malheureusement au Togo, le bon sens n’est pas chose la mieux partagée, les gens sont abreuvés par leurs postes qu’ils veulent garder à tout prix ».
 
Depuis 2013, la STT réclame l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires. La principale revendication tourne autour de la revalorisation de la grille salariale et la valeur indiciaire.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*