Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



LA REVOLUTION TOGOLAISE AVEC L’ARTICLE 150 DE LA CONSTITUTION.

image_pdfimage_print

manif_deckon2


Article 150 – En cas de coup d’Etat, ou de coup de force quelconque, tout membre du gouvernement ou de l’Assemblée Nationale a le droit et le devoir de faire appel à tous les moyens pour rétablir la légitimité constitutionnelle, y compris le recours aux accords de coopération militaire ou de défense existants.
Dans ces circonstances, pour tout Togolais, désobéir et s’organiser pour faire échec à l’autorité illégitime constituent le plus sacré des droits et le plus impératif des devoirs.
Tout renversement du régime constitutionnel est considéré comme un crime imprescriptible contre la Nation et sanctionné conformément aux lois de la République

 
 
Peuple togolais, notre constitution nous donne droit à empêcher le coup de force du Bébé Gnassingbé.
 
Notre hymne nationale nous exhorte à travers ses paroles.
 
 
 
« Cultivant vertu, vaillance, pour la postérité. Que viennent les tyrans, ton cœur soupire vers la liberté,
Togo debout, luttons sans défaillance, vainquons ou mourons, mais dans la dignité,
Dans l’unité nous voulons te servir, brisons partout les chaînes de la traîtrise ».

 
Aucun journaliste ne doit respecter la circulaire de la HAAC à ne pas publier les résultats des élections qui viole notre constitution.
 
Chaque citoyen togolais doit savoir le lieu géographique de ces prédateurs ministres, milices de rpt-unir, officiers, magistrats, leurs familles respectives, leurs commerces, et localiser les envieux véreux soutiens indécrottables et diffus de rpt-unir.
 
Faite circuler les consignes dans la discrétion absolue afin de ne pas réveiller le service secret togolais.
 
Femmes, jeunes filles, jeunes garçons, ton heure est venue, tu n’as plus le choix, soit mourir dans la misère, dans l’esclavage à ciel ouvert qu’est le Togo, ou se libérer dans une révolution pour construire ton avenir.
 
L’exemple de l’ANC de MANDELA nous interpelle.
 
 
 
A*DE LA CANDIDATURE DE NOTRE «  BABY DOC TOGOLAIS » A LA REVOLUTION TOGOLAISE.
 
 
 
Quel le bilan de 10 ans de dictature du fils d’Eyadéma Etienne Gnassingbé ?
 
1*Le massacre de 2005
 
2*La construction des villas à toutes ses maitresses
 
3*L’attribution des marchés de gré à gré à ses maîtresses et à ses thuriféraires
 
4*La surfacturation de marchés de gré à gré source de crime économique au Togo.
 
5*La fourberie et la mythomanie au regard des accords signés sous l’égide de la communauté internationale.
 
6*L’appauvrissement avancé du Togo, accumulation de la misère sur toute l’étendue du Territoire, et l’ouverture autour de lui de la boite à pandore de toutes les valeurs négatives (la dépravation, l’assassinat, le vol, le bréviaire de mensonges, la torture, le viol, l’hold-up répété électoral, le trafic d’organe, le trafic illicite de la drogue, l’acculturation poussée contre les valeurs africaines)

 
 
A contrario je laisse le soin au peuple togolais de lire le message d’un zélé thuriféraire Dr BABINA NICOLAS qui proclama déjà « orbi torbi » Faure Gnassingbé président élu sans l’élection.
 
Il a même volé la vedette à son ami Assouma Abdou, président de la cour constitutionnel.
 
Celui là même qui nous disait cet été sur radio KanalK de garder nos parents, nos enfants et nos femmes et épous à la maison en 2015, sinon nous serons responsable de leurs morts, car son icône Faure Gnassingbé a prévu de refaire le massacre d’avril 2005 en 2015.
 
Les signes avant coureurs nous communiquent sa préparation avec 80 ans voitures pour ses milices pour se déplacer quand l’hôpital est abandonné dans un sinistre état.

 
 
Voici le texte écrit avant la convention et publié le jour de la convention :

« UNIR France
 
Nicolas BABINA, Président du bureau provisoire.
7, rue de Paris
93800 Epinay sur Seine
0033623167356
 
Epinay sur Seine, le 26 février 2015
 
Objet : Félicitations
 
A
 
Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE
 
Président fondateur d’UNIR et
 
Président de la République

 
 
Excellence Monsieur le Président de la République,
 
UNIR France se réjouit de votre investiture comme notre candidat à l’élection présidentielle du 15 Avril 2015, et vous félicite d’avoir accepté cette investiture.
 
Il ne pouvait en être autrement.
 
En considérant:
 
les innombrables actions déjà menées pour améliorer les conditions de vie au Togo, le rayonnement de notre Pays sur la scène internationale, notamment par la participation effective de nos Forces Armées aux différentes opérations de maintien de la paix sur notre continent, une Présidence à l’ONU, la Présidence de l’UEMOA, la Présidence de la CEDEAO pour la riposte contre EBOLA, et bientôt la Présidence espérée de la CEDEAO,
 
vos expériences acquises et votre jeune âge qui sont des atouts pour notre Parti UNIR et pour notre cher Pays,
 
votre ambitieux projet de société comportant les propositions d’UNIR France pour les cinq ans à venir pour l’accélération du développement socioéconomique du Togo,
 
que vous pouvez compter sur les compétences dans notre Parti UNIR pour vous accompagner avec discernement et efficacité,
 
que vous êtes un Président qui a une oreille attentive et qui accorde de l’importance à l’opposition constructive,
 
votre candidature s’est naturellement imposée comme notre candidat à l’élection présidentielle du 15 avril 2015.
 
UNIR France a prévu votre candidature depuis de longues dates, et s’est déjà mis en ordre de campagne pour votre éclatante victoire à l’élection présidentielle du 15 Avril 2015.
 
UNIR France incite, depuis des mois, les membres de son Bureau provisoire et ses adhérents à prendre activement part, sur le terrain, chacun chez soi, en accord avec le Parti, à la campagne présidentielle afin que nous obtenions une victoire sans conteste.
 
UNIR France vous soutient et vous soutiendra de toutes ses forces, hier, aujourd’hui et demain.
 
Très haute et déférente considération.
 
 
 
Nicolas BABINA, président du bureau provisoire d’UNIR France »

 

B*LA FIN DE RPT-UNIR PARTI CONSERVATEUR, FRANCAFRICAIN ET NEOCOLONIALISTE.
 

 
La dictature togolaise utilise la fraude électorale, le hold-up électoral comme un moyen permanent de se maintenir au pouvoir.
 
Les incidents électoraux répétés en disent long sur la fragilité structurelle ou conjoncturelle de rpt-unir, ces accros à la règle commune en disent long sur les ambitions personnelles et les enjeux de vote dans ce parti franc africain, néocolonial, fasciste tropical qui mettent en cause les réseaux d’amitiés, les intérêts et pervertissent les relations des pouvoirs législatifs, exécutifs, et judiciaires.

 
 
Peuple togolais, une élection quelle qu’elle soit ne s’interprète pas en fonction des résultats bruts qu’elle livre, mais par rapport aux attentes qu’elle suscite et en comparaison avec les précédentes.
 
85% de la population togolaise soit 8 togolais sur 10 demandent le changement, la démocratie, la gestion des villes et des communes à travers la décentralisation.
 
Les thuriféraires de faure Ganssingbé et le fils d’Eyadéma ont choisi la fuite en avant, et ont déclaré la guerre au peuple togolais, en refusant les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la décentralisation.
 
Relevons sans peur, sans tergiverser une seconde cette nouvelle donne, cet affront permanent, cette humiliation régulière, et ce mépris quotidien à travers les harcèlements policiers, les arrogances des thuriféraires.
 
 

C*L’ARBITRAIRE ET LE DROIT AU TOGO DANS LA MONARCHIE DES GNASSINGBE

 
 
Le pouvoir fascine ou irrite se réclame du droit et de la morale mais aussi de l’efficacité qui n’a cure de l’éthique, comme s’il n’était qu’un jeu de prétextes, d’alibis, et de manipulations multiples.
 
Dans la république de Platon comme dans le politique d’Aristote pour ne citer que les deux exemples, les plus prestigieux, la réflexion se concentre sur les réformes que doit prendre le gouvernement de la cité pour assurer sa grandeur, sa légitimité et son efficacité si bien que la problématique du pouvoir rapportée à celui qui l’exerce est seconde.
 
 

Dans la monarchie EYADEMAÏSTE, nous sommes en passe du bien commun au mal diabolique, destructeur.
 
Les marchés brulés, les injustices judiciaires, le hold-up électoral permanent, les licenciements et les problèmes fonciers qui constituent des impossibilités judiciaires ont ceci de particulier qu’elles sont le fait du prince Faure Gnassingbé qui contourne volontairement la justice ordinaire.
 
Faure Gnassingbé comme son père, continuent à détruire des vies humaines sans états d’âme.
 
Entre les instrumentalisations des conjurations et des faux complots, même au sein de sa propre famille biologique, qui lui permettent des opérations de purifications politiques, pour conforter son pouvoir sans légitimité populaire, une gestion à la mafia italienne.
 
Il sème la panique dans le rang de ses thuriféraires où désormais personne n’est plus à l’abri et personnifie son pouvoir comme son père après la mise en accusation de ses adversaires politiques, leur disgrâce et jugement à tiroir, voici la protection divine révélée et la sacralité par sa protection contre les poignards des conspirateurs.
 
Les amis d’hier deviennent des conjurateurs le lendemain, des familles défaites, le prince devient un crocodile cynique paranoïaque qui tue tout sur son chemin et dépourvu de l’humanité.
 
 

Conclusion :
 
 
 
Permettez-moi d’emprunter quelques mots de la Marseillaise, qui fut  le chant patriotique de la Révolution française, adopté par la France comme hymne national :
 
Allons enfants de la Patrie, Allons togolaises et Togolais et compatriotes de la diaspora
Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie, L’étendard sanglant est levé,
Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces milices soldats des Gnassingbé ?
Ils viennent jusque dans vos bras Égorger vos fils, vos compagnes !
 
Soyons unis ! Tout est possible ; Nos vils ennemis tomberont,
Alors les Togolais cesseront de mourir de la torture, des maladies dans des hôpitaux insalubres,
 
 
Jacob ATA-AYI
 
jacob_atayi

Commentaires

comments

Publié le 2 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer