L’Accès durable à l’énergie passe par les énergies renouvelables

image_pdfimage_print

mme


Le Ministère des Mines et de l’Energie (MME) en collaboration avec le Centre pour les Energies Renouvelable et d’Efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC) a entrepris mardi les travaux de l’élaboration «des plans d’actions nationaux des énergies Renouvelables d’efficacité énergétique et de l’initiative». C’est le Ministre en charge du Département, Dammipi Noupokou qui a dirigée cette rencontre qui va permettre aux participants de sortir un document définitif pour l’accès à une énergie durable.
Le principal thème de cette réunion régionale est «Energie durable pour tous». Le choix de ce thème vient de la déclaration de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui avait proclamé au cours de l’Assemblée Générale des Nations Unies l’année 2012 comme «Année Internationale de l’énergie durable pour tous».
 
D’après le Ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou, c’est l’un motif de ce lancement par le fait que «l’accès à l’énergie est devenu ces dernières années une préoccupation majeure pour la communauté internationale».
 
C’est dans le prolongement des Nations Unies que la Commission de la CEDEAO a élaboré un cadre de politique d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique. Ainsi, lors de la 43ème session ordinaire de la conférence de l’autorité des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO en Juillet 2013, elle a renouvelé son engagement pour l’accès à des services énergétiques durables en Afrique de l’Ouest et a adopté la politique de la CEDEAO en matière d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable.
 
«Cette politique propose des objectifs minimum à atteindre. Des scénarii d’énergie renouvelable et efficacité énergétique ainsi qu’un large éventail des mesures à mettre en œuvre au niveau national pour contribuer à l’atteinte des objectifs de politique régionales», a déclaré le Ministre.
 
C’est ce qui ouvre le lancement du processus d’élaboration des plans d’actions nationaux des énergies renouvelables d’efficacité énergétique. «Au sein de la communauté de la CEDEAO sur le plan énergie tous les pays ne sont pas au même niveau. Même les politiques ne sont pas au même niveau. Pour harmoniser tous ces textes, il faut fixer des objectifs communs et ensemble essayer de les atteindre», a souligné François Tiem, Expert National en Ingénieur et Electricien.
 
Au cours de ces travaux, les participants vont présenter le cadre national et le plan régional d’efficacité énergétique des énergies renouvelables que la CEADEAO a élaborés. Ensuite ils vont examiner les modèles de la CEDEAO sur lequel chaque pays membre doit se caler pour élaborer son plan national. Après cette rencontre de travail, les plans seront soumis pour validation avant d’être transmis directement aux bailleurs de fonds pour la mise en œuvre.
 
Togo Breaking News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*