Il est
Flash info :: | Marche de ce 04 octobre à Lomé: la foule des manifestants a considérablement grossi au point de jonction à Deckon, ce qui en a fait de nouveau une marée humaine. | | Deux corps ont été retrouvés dans le fleuve qui traverse la ville de Mango, les 22 et 23 septembre 2017, victimes de la répression des forces de l’ordre (Eric Dupuy). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

L’Aéroport de Lomé, plus sûr que jamais

image_pdfimage_print

personnel_aeroport


La Société Aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT) a reçu vendredi la certification d’Aérodrome délivrée par l’Agence nationale de l’Aviation civile (ANAC). En effet, depuis le 27 novembre 2003, l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) a introduit dans l’annexe 14 volume 1, une norme obligeant les Etats à certifier leurs aérodromes au trafic international. Cette norme a été transposée au Togo dans la loi portant le Code de l’Aviation civile.
 
Au plan national, des décrets et arrêts portant certification des aérodromes ainsi que d’autres textes d’application.
 
Ainsi la Société Aéroportuaire Lomé Tokoin (SALT) a fait une demande formelle de l’Aéroport Internationale Gnassingbé Eyadèma (AIGE) en avril 2012. Suite à l’audit de certification effectué du 24 septembre au 08 octobre 2012 et aux activités de suivi, des actions correctrices menées conjointement par les inspecteurs de l’ANC et du projet COSCAP-UEMOA, la SALT a démontré ses capacités techniques et organisationnelles à exploiter l’AIGE dans le respect des normes de l’OACI en matière de sécurité, de sûreté et de protection de l’environnement. D’où la délivrance du certificat d’Aérodrome.
 
« Au jour d’aujourd’hui, dans l’espace ASECNA, il n’y a pas un aérodrome certifié en tant que tel. Le Togo est le leader en cela et l’OACI régionale a dit qu’elle attendait le travail fait par le Togo pour que cela soit une référence pour les autres. Nous avons travaillé patiemment et il y a eu des exigences, des contrôles et des audits. Nous avons rempli toutes les conditions et nous sommes les premiers à avoir cette certification dans l’espace ASECNA.», a déclaré le Colonel Gnama Latta, le Directeur de l’ANAC.
 
La certification constitue un gage de sécurité pour les usagers et les compagnies certifiées et accroit sa crédibilité de l’aéroport concerné sur le plan international.
 
« Avoir un certificat, n’est pas une fin en soi. C’est le début du travail planifié, une veille permanente pour pouvoir maintenir un niveau de sécurité acceptable, et sans cesse amélioré. C’est le lieu de lancer un appel à tous les agents de la SALT et à tous nos partenaires de travailler encore ensemble comme nous l’avions fait jusque-là et davantage », indiqué Pascal Komla, représentant du Directeur de la SALT.
 
Togo Breaking news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 24 mai 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer