L’APDHDS appelle les acteurs politiques au « rassemblement »

image_pdfimage_print

apdhds


L’Action pour la protection des droits de l’homme et le développement social (APDHDS), lors une conférence de presse mercredi au Centre communautaire de Bè à Lomé à l’occasion de la commémoration du 66ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) a réaffirmé sa volonté de voir les réformes institutionnelles et constitutionnelles réalisées avant toute élection en 2015, a constaté l’Agence Afreepress.
 
Elle a également profité de l’occasion pour appeler les acteurs politiques au « rassemblement ».
 
« C’est le moment de mettre nos différences et nos divergences au service de ce Peuple qui a tant souffert. C’est le moment plus que jamais de parler du rassemblement. Ce rassemblement sera doté d’un nouveau projet, d’une nouvelle vision, d’un nouveau mode de fonctionnement adapté à nos réalités et au siècle présent », déclaré Nicodème Habia, président de l’APDHDS.
 
Pour l’association, le rassemblement dont il est question doit être un creuset pour tout le monde. « Il a besoin de tout le monde, des opposants au régime Eyadéma, de tous les opposants au régime Faure Gnassingbé, de ceux qui ont commencé la lutte avant nous », a laissé entendre l’ancien député de l’Union des forces de changement (UFC).
 
Selon lui, sans les réformes, le Togo ne saurait avoir une élection « crédible » et « sérieuse ».
 
Ces réformes, qui, selon lui, permettront d’éviter « le pire », ne seront possibles que si les uns et les acteurs politiques ont la bonne volonté, surtout le président de la République, Faure Gnassingbé.
 
Bernadette A. / Denise A.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*