L’APDHDS appelle les acteurs politiques au « rassemblement »

image_pdfimage_print

apdhds


L’Action pour la protection des droits de l’homme et le développement social (APDHDS), lors une conférence de presse mercredi au Centre communautaire de Bè à Lomé à l’occasion de la commémoration du 66ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) a réaffirmé sa volonté de voir les réformes institutionnelles et constitutionnelles réalisées avant toute élection en 2015, a constaté l’Agence Afreepress.
 
Elle a également profité de l’occasion pour appeler les acteurs politiques au « rassemblement ».
 
« C’est le moment de mettre nos différences et nos divergences au service de ce Peuple qui a tant souffert. C’est le moment plus que jamais de parler du rassemblement. Ce rassemblement sera doté d’un nouveau projet, d’une nouvelle vision, d’un nouveau mode de fonctionnement adapté à nos réalités et au siècle présent », déclaré Nicodème Habia, président de l’APDHDS.
 
Pour l’association, le rassemblement dont il est question doit être un creuset pour tout le monde. « Il a besoin de tout le monde, des opposants au régime Eyadéma, de tous les opposants au régime Faure Gnassingbé, de ceux qui ont commencé la lutte avant nous », a laissé entendre l’ancien député de l’Union des forces de changement (UFC).
 
Selon lui, sans les réformes, le Togo ne saurait avoir une élection « crédible » et « sérieuse ».
 
Ces réformes, qui, selon lui, permettront d’éviter « le pire », ne seront possibles que si les uns et les acteurs politiques ont la bonne volonté, surtout le président de la République, Faure Gnassingbé.
 
Bernadette A. / Denise A.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*