L’Appel des patriotes va subir une transformation

image_pdfimage_print

fulbert-atisso_500x350


L’ Appel des patriotes va-t-il être transformé en parti politique ? Après trois (3) mois d’absence sur la scène politique, le principal initiateur de l’Appel des patriotes, Fulbert Attisso revient à la charge pour annoncer que le 6 juin prochain, il sera organisé une journée de réflexion au cours de laquelle il sera question de décider de l’avenir ou du devenir dudit mouvement.
 
La primeur de cette information a été donnée sur la radio Victoire FM ce lundi. Dans sa position sur la situation qui prévaut actuellement au Togo au lendemain du scrutin présidentiel du 25 avril 2015 remporté, selon la Cour constitutionnelle par Faure Gnassingbé avec 58,77% des suffrages exprimés, M. Attisso a estimé qu’il faut penser au renouvellement de la classe politique actuelle.
 
Sur la question de la contestation des résultats officiels du scrutin présidentiel par le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), M. Attisso a estimé que le CAP 2015 n’est pas fondé pour ce faire.
 
« Je ne veux pas entrer dans la polémique de qui a gagné et de qui a été volé mais personne ne peut me dire qu’il a été volé pour que je l’accepte. Le CAP 2015 n’a pas pris les dispositions pour ne pas être volé. Le CAP 2015 a été prévenu qu’il ne va pas gagner ou s’il gagnait il ne peut pas prendre le pouvoir », a-t-il déclaré.
 
Selon lui, les institutions internationales et autres qui ont déclaré être satisfaites de l’élection présidentielle du 25 avril, ne peuvent plus revenir en arrière pour invalider ces résultats. Autrement dit, selon lui, la saisine de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) par Jean-Pierre Fabre, candidat du CAP 2015 est une cause perdue.
 
« Pour nous aujourd’hui, il y a une situation de fait, quelqu’un a l’effectivité du pouvoir, il l’exerce, les institutions l’ont proclamé, il a prêté serment. La situation d’aujourd’hui n’est pas susceptible d’inversion », a-t-il précisé.
 
A l’Appel des patriotes, on pense qu’il faut retourner aux états généraux de l’opposition.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*