L’appel des patriotes à pied d’œuvre pour l’alternance politique en 2015

image_pdfimage_print

appel_patriote_500


Les responsables du mouvement citoyen « l’appel des patriotes », mouvement qui se veut accompagnateur de l’opposition politique pour la réalisation de l’alternance en 2015, ont affirmé samedi à Lomé, leur désir de créer des conditions pour que l’opposition gagne l’élection présidentielle de 2015.
 
Un an après son lancement, « L’appel des patriotes » trouve nécessaire de faire immixtion dans les questions politiques de l’heure relatives aux réformes, à la candidature unique de l’opposition, les nominations à la tête des institutions en charge des élections, pour fixer l’opposition sur la stratégie à mettre en place pour « renverser les tendances à la présidentielle de 2015 ».
 
Pour les responsables de l’Appel des patriotes, les réformes institutionnelles et constitutionnelles peuvent s’obtenir en passant par des chemins autres que ce qui se fait actuellement dans le rang des partis de l’opposition.
 
« Il est indispensable de refermer le débat sur les réformes pour ne pas démotiver l’électorat de l’opposition qui pense que la victoire de l’opposition est tributaire à l’effectivité des réformes », a indiqué Fulbert Attisso, premier responsable.
 
Néanmoins, selon lui, « l’opposition peut obtenir les réformes en introduisant une proposition de loi conformément au titre 13, article 144 de la Constitution de la République Togolaise, en deux volets concernant la limitation des mandats avec effet a posteriori et le vote à deux tours ».
 
La question de la candidature unique de l’opposition qui requiert l’attention des responsables de l’Appel des patriotes, et qui selon eux reste « l’épine dorsale de la victoire de l’opposition », doit se faire sans le critère de la représentativité et la popularité, mais à partir d’un programme, un projet de société ».
 
« La question de la candidature unique de l’opposition, puisque l’élection présidentielle est une rencontre avec le peuple, il faut un candidat qui soit capable de porter le projet de l’opposition. Il doit envisager d’établir des liens entre lui et l’armée, prendre attache avec la communauté internationale, la diaspora pour leur contribution », propose Fulbert Attisso.
 
Selon lui, pour que l’opposition gagne les élections, elle doit élaborer un discours et commencer un travail au sein des forces de l’opposition pour refonder l’espoir dans le rang des populations pour gagner leur adhésion.
 
Pour rappel, le mouvement « l’Appel des Patriotes », un an après sa mise en place le 19 septembre 2013 se réjoui que certaines de ses thèses concernant l’obtention de l’alternance politique, ont été prises en compte par certains partis politiques.
 
Mao R.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*