Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le CAP 2015 accuse la HAAC de « partialité » et de « pratiques discriminatoires »

image_pdfimage_print

eric_dupuy_ans


La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a refusé de publier dans l’édition du 16 avril 2015 du quotidien national, Togo-Presse, le deuxième message de Jean-Pierre Fabre, candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) à l’élection présidentielle du 25 avril 2015.Et pour cause, dans ce message, le candidat du CAP 2015 a mentionné l’affaire des incendies des marchés de Kara et de Lomé. Pour l’autorité de régulation des médias au Togo, « ce message ne contribue en aucune manière à l’apaisement social et ne respecte pas les règles de la campagne électorale ».
 
En conférence de presse au siège l’Alliance nationale pour le changement (ANC) à Lomé ce vendredi, le regroupement des cinq (5) partis politiques de l’opposition a estimé que cette censure est « inacceptable » car, dit-on, « les propos du candidat ne sont en rien diffamatoires, injurieux et calomnieux vis-à-vis des autres concurrents et/ou de leur parti politique», comme le soutient la HAAC.
 
Pour le directeur de campagne du CAP 2015, Patrick Lawson-Banku, les déclarations du candidat du CAP 2015 ne sont que l’expression de la réalité de ce qui se passe dans la « triste et lugubre » affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara, où plusieurs dirigeants de l’ANC et du Collectif Sauvons le Togo (CST) sont « encore injustement et arbitrairement » détenus et d’autres dont Jean-Pierre Fabre, candidat à l’élection présidentielle de 2015, inculpé.
 
Le CAP 2015 a accusé la HAAC d’être « partiale » et de faire preuve de « pratiques discriminatoires ».
 
Pour ce faire, les responsables de cette partie de l’opposition considérée à tort ou à raison comme le concurrent le plus sérieux de Faure Gnassingbé, le président de la République sortant, candidat à sa propre succession, exige la reprise et la publication intégrale du deuxième message de son candidat Jean-Pierre Fabre.
 
A titre de rappel, cinq (5) candidats sont en lice pour cette élection présidentielle du 25 avril 2015. il s’agit du président sortant, Faure Gnassingbé du parti Union pour la République(UNIR), de Jean-Pierre Fabre du CAP 2015, d’Aimé Gogué de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), de Gerry Taama du Nouvel engagement (NET) et de Mohamed Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et du développement(MCD).
 
Elisabeth S.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 17 avril 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer