Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



LE CAP 2015 condamne l’agression des travailleurs à DAPAONG

image_pdfimage_print

anc_03oct2013

CAP 2015
ANC – CDPA – PSR – SANTE DU PEUPLE – UDS/Togo
_____________________________________________________
DECLARATION DE CAP 2015
 
(RELATIVE A L’AGRESSION DES TRAVAILLEURS MEMBRES DE LA STT A DAPOANG.)

 
CAP 2015, apprend avec indignation et effroi, la lâche agression du dimanche 15 Mars 2015, par de vils individus organisés, armés de gourdins cloutés, machettes et autres objets contondants, sur de paisibles enseignants en réunion à Dapaong.
CAP 2015, présente toute sa compassion aux blessés et son soutien aux travailleurs en lutte ainsi qu’à la population de Dapaong.
 
CAP 2015 rappelle que de tels actes ignominieux ont eu lieu à Lomé Doumasséssé, le 15 septembre 2012, devant les forces de l’ordre restées impassibles, malgré de graves blessures infligées aux militants et sympathisants du CST. Ces actes criminels, unanimement condamnés, qui n’ont jamais fait l’objet d’enquêtes ni de poursuites judiciaires, confirment la complicité du ministre de la sécurité, du gouvernement et du chef de l’Etat.
 
CAP 2015, condamne avec vigueur, ces actes de barbarie perpétrés par des miliciens à la solde de RTP/UNIR, à l’encontre des travailleurs à Dapaong. Il demande qu’une enquête rapide soit diligentée afin que les auteurs et les commanditaires de ces actes d’un autre âge soient arrêtés et punis conformément à la loi.
CAP 2015, tiendra pour responsable le chef de l’Etat, président de RPT/UNIR, pour ces actes ainsi que pour tous les actes d’intimidations et de violences pendant tout le processus électoral.
 
CAP 2015, condamne les menaces de licenciement proférées par le gouvernement à l’endroit des travailleurs qui ne réclament que leurs droits les plus élémentaires pour l’amélioration de leur condition de vie et de travail.
 
CAP 2015, assure les travailleurs togolais, que tous les licenciements de cette période, seront purement et simplement remis en cause au lendemain de l’élection présidentielle.
CAP 2015, fidèle à sa vision de l’épanouissement de l’homme et de son bien-être, apporte son soutien indéfectible et ferme à tous les groupes sociaux en lutte pour exiger l’amélioration des conditions de vie des travailleurs togolais. Il demande expressément que le gouvernement satisfasse sans délai, les doléances légitimes des travailleurs.
 
CAP 2015, appelle les populations togolaises à demeurer vigilantes et mobilisées pour faire triompher le droit des travailleurs, la justice sociale et la démocratie.
Fait à Lomé, le 16 mars 2015
Le Candidat de CAP 2015
 
SIGNE
Jean-Pierre FABRE
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 17 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer