Le CAR persiste et signe : sans les réformes, le boycott de l’élection présidentielle est la solution

image_pdfimage_print

apevon_500x400


Alors que le fichier électoral fait l’unanimité chez les tous partis politiques, autant de l’opposition que du pouvoir qui ont un candidat en lice pour l’élection présidentielle du 25 avril 2015, le Comité d’action pour le renouveau (CAR), dans un communiqué en date du 8 avril 2015, ne change pas de position par rapport à ce scrutin présidentiel.Pour le parti présidé par Me DodziApévon, même devant l’enthousiasme de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et de l’Union pour la République (UNIR), « les populations ne sont pas dupes de la manœuvre et n’entendent pas prendre part à un scrutin tenu sans les réformes ».
 
A en croire le CAR, le parti présidé par Jean-Pierre Fabre, candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) s’est accordé avec l’UNIR du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour susciter de la panique au sujet des anomalies dont le fichier électoral est entaché alors que, selon le CAR, le vrai mobile est de détourner l’attention des Togolais de la question « fondamentale » qui est celle des réformes réclamées par 85% de la population.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*