Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le programme national de développement pour l’après 2015 au cœur d’une rencontre à Lomé

image_pdfimage_print

programme_nat_dev_apres_2015


Une vingtaine de cadres de l’administration publique, du secteur privé, des organisations de la société civile et les décideurs sont en formation sur la maîtrise des outils d’élaboration du programme national de développement pour l’après 2015 (PND POST 2015) et de la stratégie des achats publics durables au Togo, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Ouverts par le ministre de la planification, du développement et de l’Aménagement du territoire, Djossou Sémodji, ces travaux sont financés par l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).
 
Durant cinq (5) jours, ces participants vont s’exercer à la maîtrise des outils d’analyse polysémique de la durabilité, afin de déterminer l’ensemble des actions à mener pour doter le Togo d’un programme national de développement durable post 2015.
 
« L’agenda qui sera adopté lors du sommet des Nations Unies en septembre 2015, dessinera le nouveau cadre mondial de coopération conçu pour éradiquer la pauvreté et réaliser le développement durable. Le programme de Développement des Nations Unies pour l’après 2015 et les objectifs de Développement Durable (ODD) qui en découlent structureront ce cadre », a laissé entendre le ministre.
 
Selon lui, le monde est proche de la date butoir fixée pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et un processus de réflexion a commencé sur l’avenir du développement mondial.
 
A l’instar de l’ensemble des pays du monde, le Togo sera appelé à inscrire ses actions de développement dans ce nouveau cadre. Ainsi, il devra se doter de son propre Programme National de Développement pour l’après-2015 (PND post-2015), a-t-il rappelé.
 
Le directeur de la planification et des politiques de développement, point focal national du développement durable, Gervais T. Meatchi, a souligné qu’« au cours de ses cinq (5) jours, les participants aurons à suivre une formation sur un certain nombre d’études, d’analyse pour préparer les différentes parties prenantes au processus du développement, à adopter une attitude proactive face aux thématiques émergentes et surtout face aux défis d’une meilleure préparation du programme national de développement post-2015».
 
La définition de l’agenda post-2015 est l’occasion d’inaugurer une nouvelle ère de développement international, celle qui pourra éradiquer l’extrême pauvreté et conduire à un monde de prospérité, de paix, de durabilité, d’équité et de dignité pour tous.
 
Bernadette A.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 23 février 2015


Catégorie(s) : Actualités
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer