Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Le regard du CAR sur le scrutin présidentiel

image_pdfimage_print

apevon


© togoactualite – Les résultats de l’élection présidentielle proclamés hier fait réagir le Comité d’action pour le renouveau (CAR), le parti de Me Apévon Dodji qui a appelé au boycott du scrutin.
 
Pour le parti des « déshérités » ces résultats démontrent à suffisance que c’est à juste titre que les Togolais ont laissé entendre sur l’ensemble du territoire nationale que sans réformes, le résultat du scrutin est connu d’avance et qu’il ne valait pas la peine d’y prendre part.
 
« Les préoccupations de nos populations ont été confirmées par les faits. Il aurait fallu les écouter : si l’opposition était soudée pour obtenir les réformes, notamment les deux tours de scrutin, la limitation du mandat et la recomposition de la Cour constitutionnelle, nul doute que l’alternance serait aujourd’hui en train de se réaliser », écrit le CAR dans un communiqué de presse rendu public ce 29 Avril 2015.
 
Le CAR attend donc la fin du processus pour tirer toutes les conclusions et conséquences qui s’imposent.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 30 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

4 Responses pour “Le regard du CAR sur le scrutin présidentiel”

  1. abaladjo dit :

    Vous, vous êtes que des escrot de la republique des gens sans foi de vous vois

  2. Paul NEGLO dit :

    Je partage largement les préoccupations des responsables du CAR Mais je voue avoue que je suis fort consterné que vous ne me dites rien sur la réalité même. Moi actuellement je suis en France, vous êtes sur place à Lomé suivant les évenements de près non seulement sur les réseaux sociaux mais aussi de vos propres yeux. Je me demande quand vous les opposants au Togo, vous allez aider ce pays à sortir de l’ornière, de la souffrance et de la dictature. Svp Mr/dames du CAR j’aimerais que vous dites au Togolais notamment nous qui sommes à l’étranger ceux dont vous êtes témoins oculaires des élections du 25/04 au 28/04. Merci

  3. Barkissa dit :

    C’est bien de toujours montrer sa bonne foi en passant par la voie pacifique pour l’alternance au pouvoir au Togo et en essayant pour cette ènième fois inspiré du cas Senegalais avec le depart du truand Abdoulaye wade.Mais en realité RIEN ne presage d’une telle alternance car:
    1- quelqu’un qui est prêt accepter le resultat des urnes sans s’accrocher au pouvoir ne refuserait JAMAIS de faire les reformes constitutionnelle et institutionnelle.Au moins la personne se dirait même si je ne suis plus president le peuple me reconnaitrait cet heritage des REFORMES COURAGEUSES
    2- quelqu’un qui est prêt à quitter le pouvoir et à accepter le resultat des urnes ne garderait en prison sans raison valable son propre demi frère, capable de lui contester le pouvoir de l’INTERIEUR: affaire rocambolesque de coup d’Etat de Kpatcha.
    3- C’est aussi compter sur des marionettes arrivistes sans conscience tels Bawara-Issifou Tabiou pour organiser les fraudes massives et un mouton aux apparences humaines d’Abdou Assouma, un poltron à la bouche puante pleine de carie dentaire pour les valider.
    4. C’est compter aussi sur la haine et la jalousie des premiers leaders politiques qui ont echoué dans leur mission et qui de leur vivant ne souhaiteraient voir aucun autre reussir là où ils ont echoué,pour eux le slogan est: le clan Gnassingbe peut continuer son reigne, c’est mieux que Fabre au pouvoir; il s’agit personnellement des haineux comme
    4.A.en premier Maître Agbohibor qui a une haine devorante non seulement pour M.Fabre en particulier mais contre le peuple Togolais en general qu’il n’arrive pas à pardonner d’avoir preferé voter pour Gilchrist en exil au lieu de voter pour lui sur place et qui se fait propriétaire et chantre de l’arrivée de la democratie au Togo;dès après la premiere election presidentielle après la conference nationale souveraine; depuis cette election je pense bien en 1994, il ne fonctionne qu’en coulisses pour le maintien du clan gnassingbe au pouvoir moyennant quelques miettes jusqu’à son ascension comme premier ministre,
    4.B Edem Kodjo idem
    4. C Zarifou Ayeva idem
    Mais il faut souligner la nuisance est plus forte et efficace que chea les 2premiers: Aghobibor et surtout Edem Kodjo lui c’est un terroriste intellectuel et politique.
    4.D dans une moindre mesure Leopold Gnininvi
    4.E le dinosaur poltron Gilchrist Olympio: vieux plein de haine à eclater contre Fabre.
    Tous ces demi-Messieurs sont un grand frein pour l’alternance au Togo
    5. C’est aussi compter sur NOUS sur notre faiblesse en tant que peuple togolais meutri,axphysié, faible, limité dans nos moyens pour s’imposer à nous .
    Dans ces conditions la democratie, l’alternance au pouvoir ne sont pas pour demain.
    Si Vous faites Mille elections presidentielles au Togo Mille fois le clan cnassingbe sortira vainqueur. A quoi servent donc les elections au Togo ?????
    Seulement pour donner un apparence de democratie et de legitimité au clan qui dispose d’une veritable machine à fraude electorale entretenue par des affamés comme Bawara- tabiou, ahoumey Zunu, foli bazi katari…au sommet de laquelle de trouve l’homme à la bouche puante appelé Abdou Assouma.

  4. Barkissa dit :

    Dans le message du president Fabre disant <>> est à reflechir dans le sens du bien tout comme dans le sens du mal pour ne pas aussi tomber dans la logique de ses predecesseurs.
    Merci

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer