Les chefs d’Etat de la CEDEAO à Lomé samedi, 3ème jour de manifestation de la coalition

image_pdfimage_print

Mini sommet de la CEDEAO au Niger


La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) tient ce samedi à Lomé, troisième jour de manifestation de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise, un Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement.

Selon les informations, les chefs d’Etat seront au Togo qui assure la présidence tournante de la communauté à travers son président, Faure Gnassingbé, pour plancher sur la crise politique qui secoue depuis deux (2) ans la Guinée Bissau.

Il va sans dire qu’en marge des discussions pour trouver des solutions adéquates à la crise du pays de Jose Mario Vaz, les chefs d’Etat mentionneront le cas du Togo, secoué depuis le 19 août 2017 par une crise sociopolitique.

Le dialogue officiellement ouvert le 19 février dernier par le facilitateur de la crise, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, achoppe après trois (3) rounds sur le problème de la candidature ou non de Faure Gnassingbé en 2020.

Les travaux n’avançant pas, l’opposition réunie au sein de la coalition des 14 a voulu reprendre les manifestations de rue. C’est sans compter avec l’avis du pouvoir qui estime que tant que le dialogue est en cours, les manifestations publiques ne pourront avoir lieu, conformément à l’engagement pris par les protagonistes.

Ce jeudi est le second des trois (3) jours de manifestation prévue par la coalition mais interdite par le gouvernement. Le samedi, jour du Sommet extraordinaire de la CEDEAO, est donc le dernier jour.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) compte quinze (15) pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cap vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.
 
Global actu/
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*