Les états généraux de la presse auront lieu dans deux mois

image_pdfimage_print

Koumealo_Anate

« Le pari de la professionnalisation », c’est autour de ce thème que se réuniront entre les mois de mai et juin 2014, les acteurs de la presse togolaise. La tenue des états généraux de la presse a été officiellement annoncée mardi par le Conseil des ministres du gouvernement.

 

En dépit des efforts multiformes qui ont été déployés, a fait savoir entendre Kouméal Anaté, ministre de la Communication, des Arts et de la Formation Civile, la presse togolaise n’a pas réussi à se « professionnaliser suffisamment ».

 

Les états généraux de la presse, a-t-elle insisté permettront donc « d’instaurer un dialogue direct entre les différentes parties prenante en vue de favoriser grâce à un examen lucide de la situation, l’émergence d’une presse de qualité qui pourrait contribuer durablement à la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit au Togo ».

 

Le Togo connaît un foisonnement de publications après l’avènement de l’ère démocratique dans les années quatre-vingt dix, une presse qui est parfois critiquée pour son « manque de professionnalisme ».

 

Photo Kouméalo Anaté

 

Olivier A.

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*