Les Frasques d’une opposition parlementaire divisée

image_pdfimage_print

opposition_divisee


Dans les kiosques jeudi, Echos du Pays est revenu sur les difficultés du renouvellement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) dans la perspective de la prochaine élection présidentielle de mars 2015.
 
Echos du Pays fait remarquer les difficultés sont liées au partage du quota de l’opposition parlementaire qui est de 5 sièges. Ainsi, le journal titre à sa manchette : « Les frasques d’une opposition parlementaire plus que divisée ».
 
« Au moment ou le pouvoir affute ses armes pour ce rendez-vous électoral, les partis d’opposition notamment ceux parlementaires se disputent les cinq places qui leur reviennent de droit et dont l’élection à l’assemblée nationale devrait être une simple formalité. La séance de mardi dernier à l’assemblée nationale n’a accouché que d’une souris, celle du mercredi 10 septembre 2014 n’a pu tenir. Une difficulté qui est l’expression la plus visible de la profonde crise qui mine l’opposition parlementaire dans son entièreté », écrit Echos du Pays.
 
Le Journal rappelle que la suspension des travaux de l’assemblée nationale qui a pour objectif d’aller vers un consensus et devrait permettre à l’opposition de saisir cette occasion pour aplanir ses divergences afin de déboucher vers une issue favorable qui éviterait d’étaler l’image négative d’une opposition mal en point et plus que déchirée.
 
Togo Breaking News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*