Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Les jeunes conducteurs de taxi-moto se sont pris aux forces de sécurité à Dapaong

image_pdfimage_print

zemidjan


© togoactualite – Depuis quelques jours, les motos sans immatriculation sont saisies dans les principales villes du pays. Mais ce vendredi 29 août 2014, cette opération a suscité un mouvement d’humeur dans la ville de Dapaong, dans l’extrême nord du pays, environ 650 km au nord de Lomé.
 
Des jeunes conducteurs de taxi-moto, à qui des motos ont été interpellées par des éléments de la division de la sécurité routière chargée de veiller au respect des prescriptions du code de la route dans la région des Savanes, ont manifesté dans la ville en posant des barricade sur la Nationale N°1 pour réclamer la rétrocession des motos.
Selon un communiqué du ministère de la sécurité, ces jeunes « ont exercé des violences sur un élément, saisi sa moto puis de celle d’un autre venu en renfort exigeant en contrepartie que les motos saisies soient restituées ».
L’intervention des responsables des forces de sécurité de la région qui ont évité selon toujours le communiqué de faire usage de leur force n’a pas permis de les ramener à la raison. Il a fallu l’implication de l’évêque du Diocèse catholique de Dapaong et du préfet de Tône pour les sensibiliser et calmer la tension ambiante.
 
Une séance de travail qui s’est ensuite tenue à l’évêché sur la médiation du prélat et à laquelle ont pris part les autorités administratives locales notamment le préfet, le maire de la ville, les responsables des forces de sécurité, les syndicats, et les délégués de certaines associations de conducteurs de taxi-moto a permis de récupérer certaines motos des éléments des forces de sécurité et de ramener le calme dans la ville.
 
Le ministre de la sécurité tient à rappeler à toute la population que les opérations de contrôle routier participent à la mise en œuvre des mesures prises par le gouvernement pour parer aux accidents aux conséquences dramatiques enregistrés sur nos routes et vise d’autre part, à combattre les délinquants qui se servent d’engins banalisé et anonyme pour perpétrer des actes crapuleux dans nos villes et campagnes au détriment des honnêtes citoyens.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 30 août 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer