Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Les membres de la coalition Arc-En-Ciel doivent impérativement taire leur égo

image_pdfimage_print

arc-en-ciel_21juin2013


Elle est plutôt puérile, la scène que les partis membres de la coalition Arc-En-Ciel sont en train de présenter aux togolais depuis quelques jours.
 
En effet, il a suffi que l’on parle d’élection au sein de cette coalition pour que, subitement, des dissonances curieuses commencent à apparaitre.
 
Alors que la semaine dernière, les togolais avaient appris par voie de presse, l’élection par cette coalition de Me Apévon Dodji, président national du CAR à la candidature unique de l’opposition démocratique dans la perspective de l’élection présidentielle de 2015, des voix discordantes ont déjà commencé à se faire entendre.
 
D’abord Me Tchassona Traoré président du MDC qui dit ne pas se reconnaître dans cette désignation de son collègue avocat.
 
Lundi, c’est au tour de Bassabi Kagbara, président en exercice de cette coalition de dire qu’il était hors du pays et donc n’a été ni été informé, ni pris part à la réunion qui a conduit à cette désignation de Me Apévon. Conséquence, il dénonce l’élection du président du CAR comme candidat de la coalition à la candidature unique de l’opposition.
 
Du coup une tension sans merci s’est emparée du fragile groupe qui commençait à conquérir la confiance de bon nombre de togolais.
 
Et pourtant, l’on avait pensé que face aux dérives répétitives du pouvoir en place, face à ses impardonnables errements et divagations, face à la précarité ambiante qui sévit au Togo par la seule faute des dirigeants actuels, les leaders de l’opposition se résoudraient, pour une fois, à accorder leur violon autour d’un objectif commun : Neutraliser le régime de Faure Gnassingbé en 2015.
 
Mais non. Inutile donc d’espérer un sursaut d’orgueil de la part de ces prétendus meneurs de l’opposition. Mais alors que visent-ils réellement si, pour une simple désignation d’un candidat à une candidature, l’on assiste tristement à une déchirure magistrale du groupe ?
 
Comment des gens qui prétendent gouverner tout un peuple peuvent être aussi incapables de ci-peu au point d’exposer à la place publique les différends qui les opposent et qui ne regardent guère le peuple togolais ? C’est quoi un candidat à une candidature unique au moment où la majorité des togolais sont dans la dynamique de Tout Sauf Faure en 2015 ?
 
Voilà justement le genre d’enfantillages et de gamineries qui démobilisent et découragent la lutte politique pour l’alternance au Togo !
 
Comment des prétendus leaders politiques peuvent autant manquer de réalisme et de pragmatisme pour s’entredéchirer comme de vulgaires gamins à la place publique alors qu’ils sont supposés incarner et conduire une dynamique ultime de l’Alternance au Togo en 2015 ?
 
Quel égard ont-ils pour le peuple dont ils se revendiquent si pour peu, ils doivent claironner partout pour crier haro ? Comment comprennent-ils leur mission en tant qu’acteurs politiques ?
 
C’est donc vrai que nos hommes politiques n’ont d’ambition qu’au bout de leur nez ? Vraiment triste pour le Togo et son peuple !
 
Mais alors, si déjà au sein d’un petit regroupement comme la coalition Arc-En-Ciel, il y a autant de divergences pour le choix anodin d’un candidat à la candidature unique de l’opposition, qu’en sera-t-il alors du choix définitif de ce candidat pour le compte de l’ensemble des forces démocratiques ?
 
Comment des intellectuels de la trempe de ces présidents des partis composant cette coalition peuvent s’aventurer sur le champ politique sans comprendre ce principe élémentaire de la vie qui voudrait que, pour gagner vraiment, il ne faut jamais avoir peur de perdre ?
 
Chers leaders politiques, vous ne pouvez guère être gagnants si vous n’apprenez pas à vous concentrer sur l’essentiel et donc à renoncer rapidement aux subsidiaires pour ensuite penser en homme d’action et agir en homme de pensée.
 
Comprenez que malheureusement, par cette dispersion continue d’énergie, vous ne saurez faire autre chose que de contribuer à pérenniser le pouvoir despotique que vous êtes supposés combattre. Autant vous ressaisir dès maintenant pour vous concentrer sur l’essentiel si, réellement, votre objectif est d’agir pour une alternance pacifique au Togo.
 
togoinfos
 

Commentaires

comments

Publié le 12 août 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer