Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Les Patrons de presse recadrent la HAAC

image_pdfimage_print

ppt_500


Le torchon brûle entre la HAAC et le PPT qui vient de recadrer l’institution de Kokou Tozoun La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication excelle dans une politique d’exclusion systématique de certains médias et de certaines organisations, pour la simple raison qu’ils ne sont pas éligibles dans ses manœuvres liberticides.
 
C’est pourquoi, elle tente constamment de les mettre devant le fait accompli des manigances qui ont tendance à museler la presse surtout en période électorale.
 
Vendredi dernier, l’autorité de régulation à lancé un tableau dénommé le code de bonne conduite du journaliste en période électorale.
 
Plusieurs organisations et journalistes présents avaient claqué la porte à cette manifestation pour la simple raison que la HAAC a préféré choisir les signataires de cette convention sur le code de bonne conduite qui la lie aux médias parmi les organisations de son humeur.
 
Les réactions ne se sont pas fait attendre.
 
Le PPT, le patronat de la Presse Togo a rendu public ce matin un communiqué pour dénoncer l’attitude de la HAAC : « Le PPT fait observer que le code en question contient des dispositions sibyllines qui créent un conflit juridique avec les textes constitutionnels et légaux qui régissent le fonctionnement des médias.»
 
Une observation qui couple avec l’attitude sélective et d’exclusion de certaines organisations de presse par la HAAC qui motivent la décision de l’organisation de Zeus Aziadouvo : « Le PPT ne se sent ni de près, ni de loin concerné par le code de bonne conduite de la HAAC » stipule le communiqué.
 
Sagesse de rigueur, les patrons de presse réunis au sein du PPT promettent couvrir les élections avec rigueur et professionnalisme en conformité des textes à valeur légale.
 
Le SYNJIT, un autre syndicat des journalistes a aussi déjà dénoncé la manœuvre de la HAAC. D’autres organisations s’apprêtent également à se désolidariser d’un code de bonne conduite plutôt confus et impopulaire.
 
Alfredo Philomena
 

Voici en intégralité la Déclaration du Patronat de la Presse Togolaise
 
Communiqué de Presse

 
Le PPT n’est ni de près ni de loin concerné par le Code de bonne conduite de la HAAC
 
La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a procédé le vendredi 13 mars 2015 à une cérémonie de remise du « Code de bonne conduite en période électorale ». Un code qui est censé être une convention entre l’organe de régulation des médias et les organisations de presse pour la couverture médiatique de l’élection présidentielle du 15 avril 2015.

Le Patronat de la presse Togolaise (PPT) tient à faire des observations suivantes :
 
Sur la forme : Le PPT constate n’avoir été invité que pour faire figuration dans un processus qui s’est déroulé entre la HAAC et les organisations qu’elle juge aptes à entretenir un partenariat pour la couverture de l’élection présidentielle. Ce sont ces organisations qui ont été donc cooptées pour procéder à la signature de la convention.
 
Sur le fond : Le PPT fait observer que le code en question contient des dispositions sibyllines qui créent un conflit juridique avec les textes constitutionnels et légaux qui régissent le fonctionnement des médias.
 
Un code de bonne conduite ne saurait avoir la spécialité de se substituer au code de la presse, au code de déontologie qui constituent les références légales dans l’exercice du journalisme, encore moins les textes relatifs aux élections contenus dans la constitution et le code électoral.
 
Par conséquent, étant donné que les accords n’engagent que leurs signataires, le PPT n’est ni de près ni de loin concerné par le code de bonne conduite de la HAAC pour l’élection présidentielle de 2015.
 
Cependant, le Patronat de la presse togolaise s’engage à faire une couverture électorale dans le respect du cadre légal national et international, notamment les dispositions de la Constitution et du Code électoral relatives à l’élection du président de la République, ainsi que les guides et codes édités par des organisations internationales.
 
Le Patronat de la presse togolaise constate avec regret que c’est la HAAC qui entretient la division au moment où les partenaires du Togo sont dans une dynamique de cohésion des organisations de presse.
 
Enfin, le PPT tient à dénoncer la tentative manifeste de la HAAC de procéder au musellement des médias en période électorale et la tendance à marginaliser le Patronat de la Presse Togolaise dans ses différentes activités.
 
Lomé, le 15 mars 2015
 
Le Chargé à l’Information
 
Isidore AKOLLOR
 
source : indépendant express
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 17 mars 2015


Catégorie(s) : Média
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer