Les raisons de la difficile entente sur la candidature unique de l’opposition

image_pdfimage_print

opposition-querelle


Qu’est-ce qui empêche l’échappée de la fumée blanche concernant la candidature unique de l’opposition sur laquelle planche depuis quelques temps le conclave entre le Collectif Sauvons le Togo (CST) et la Coalition Arc-en-ciel ?
 
C’est la question à laquelle tente de répondre cette semaine, le journal « Echos du Pays » en kiosque depuis jeudi.
 
Pour le Journal, la longue durée du conclave est à l’origine du scepticisme gagne les cœurs de nombre de partisans et sympathisants de l’opposition togolaise et qu’il est difficile pour les uns et les autres de comprendre cette opposition qui peine à se mettre d’accord sur le minimum.
 
Pour le journal, « devant le travail abattu par Faure Gnassingbé depuis bientôt une décennie au Togo en matière de développement et qui suscite objectivement tant d’admiration, toute l’opposition réunie le combattra difficilement » et ce sera encore pire si les forces de cette opposition restent disséminées.
 
Echos du Pays précise que les querelles internes, les déchirures profondes, les désamours, les divergences qui ont ressurgi dans les deux regroupements et les calculs politiciens des uns et des autres empêchent les opposants de s’entendre sur une candidature unique.
 
Lisez Echos du Pays en attaché
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*