Les vraies raisons de l’exclusion du NET du CAP 2015 sont « ailleurs », selon Gerry Taama

image_pdfimage_print

net_gerry_taama_500


Après son exclusion des activités de la coalition arc-en-ciel le 04 décembre dernier, le parti politique Nouvel engagement togolais (NET) vient d’être de nouveau « licencié » à travers un communiqué publié dans le quotidien « FORUM de la Semaine », par le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015).
 
L’information a été donnée ce mardi à Lomé lors d’une conférence de presse organisée par le président du NET, Gerry Taama.
 
Si pour le NET, les raisons de leur exclusion de la coalition arc-en-ciel sont « claires », pour ce qui concerne le CAP 2015, les raisons sont « sans doute » ailleurs, a déclaré Gerry Taama.
 
« La coalition arc-en-ciel nous reproche officiellement la revendication du partage inéquitable et non consensuel des sieges de l’arc-en-ciel aux Commissions électorales locales indépendantes (CELI) et nous tient pour responsables des diffusions de nos différends sur les média », a-t-il indiqué.
 
« Concernant le CAP 2015 nous n’avons pas encors reçus des explications par apport à notre exclusion. Notre exclusion est un prétexte, les vraies raisons sont sans doute ailleurs » a-t-il ajouté.
 
Le N.E.T présente à cet effet ses excuses à la population togolaise pour des querelles internes qui pertubent l’engagement pour de plus grands objectifs, qui sont autres les reformes et l’organisation d’un scrutin transparent et apaisé.
 
Le parti de Gerry Taama promet de se battre de son côté pour un Etat de droit et un développement intégral au togo.
 
Elisabeth S. / Adébayo B.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*