Lettre du MMLK aux Chefs d’Etats d’Afrique

image_pdfimage_print

Pasteur-Komi-Edoh-500

Excellences Mesdames, Messieurs les Chefs d’Etat d’AFRIQUE ,

En décidant de nous adresser à vous, le Mouvement martin Luther KING mesure votre qualité de dirigeants et de décideurs, ceux qui tiennent d’une manière ou d’une autre la destinée de l’AFRIQUE, notre beau continent.

Cette initiative intervient à son pire moment où tout semble aller de travers et contre toute espérance malgré que toutes les prévisions considèrent l’Afrique comment un continent sur lequel il faut compter dans les années à venir. Allons –nous continuer par rester passifs devant ces paroles favorables pour les voir s’accomplir ? Ne perdons jamais de vue qu’il y a longtemps que nous avions été victimes de ces intentions flatteuses et élogieuses mais rien n’a changé pour le continent.

En effet, il y a plus de 50 ans, la plupart des pays africains se sont libérés du joug colonial et de l’oppression des impérialistes. Certains d’entre vous ont été des acteurs de cette lutte pour la libération du continent, d’autres ont été des spectateurs. Vous convenez avec nous que pendant 50 ans de vie, l’AFRIQUE aurait pu mieux faire et changer définitivement son histoire. Est-ce dire que vous n’êtes pas encore prêts pour faire face à notre propre destin ?

Nous voudrions vous le dire haut et fort : rien d’important ne pourra se produire dans notre continent tant que vous n’êtes pas prêts à faire face à ses réalités. Nous sommes totalement paralysés et impuissants à cause des graves crises et troubles qui surviennent à l’intérieur du continent. Vous n’êtes pas entrain de les affronter avec précision et détermination .Trop souvent habitués à votre confort et à celui de vos proches, préférant faire la politique d’autruche face aux problèmes et reculant devant l’obstacle se disant que les crises se régleront avec l’aide de la communauté internationale. Quelle sacrée communauté !

C’est lâche et irresponsable ! vous n’avez pas le droit de cacher les difficultés sous les tapis et se faire l’illusion que les choses marchent alors que vous laissez les générations présentes et futures hériter d’une Afrique défigurée et invivable, défigurée parce qu’on ne la reconnaîtra plus et qu’elle aura perdu la face.

Quand nous vous lançons ces cris de vérité, c’est pour vous dire que la manière dont l’Afrique a été dirigée en 1980, ne doit plus être la même en 2010. Nous sommes enragés quand nous voyons les africains s’affronter et se diviser pour créer les malheurs ;nous nous inquiétons quand nous sentons que nous avons perdu les grandes valeurs du continent ,nous souffrons quand nous voyons le continent menacé et violenté par les plus lâches des assassins ; nous sommes pris dans de vives colères quand nous voyons les femmes violées sans secours et les enfants enrôler dans des guerres ; nous sommes humiliés quand nous voyons les femmes et les enfants chétifs ,malnutris et souffrants avec des bagages d’infortunes dans des camps d’infortunes des refugiés ,nous sommes traumatisés quand nous voyons les guerres se multiplier avec son cortège de morts jonchés nos rues ; nous sommes déshumanisés quand les autres parlent de nous comme si nous sommes des animaux sauvages ; nous nous fondons en larmes quand nous voyons que tous les malheurs ont élu leur domicile en Afrique ; cela me fait si mal et nous sommes hors de nous-mêmes .Alors dame Afrique est capable de donner tellement de bonheur au monde car elle est grande en esprit.

Excellences mesdames, messieurs les Chefs d’Etat d’AFRIQUE,

Comment vous vous sentez sincèrement au milieu de toutes les horreurs, de toutes les humiliations, de toutes les ruines, de toutes les tragédies, de tous les scandales dont vos populations sont victimes au quotidien? Sans attendre une réponse de votre part, nous sommes conscients que peu d’entre vous prennent conscience et s’attristent quand les situations périlleuses surviennent car les soucis de vos peuples n’ont jamais été votre préoccupation. Alors que vous savez pertinemment qu’en matière de leadership, vous devez donner le meilleur exemple en tant que visage de l’Afrique. Dieu est le seul juge et personne d’entre vous ne sera absout du jugement.

Pendant ces cinquante dernières années, il est indispensable de souligner que l’Afrique a produit des grands hommes d’Etat aux valeurs et aux consciences propres qui ont apporté beaucoup à l’humanité et sont restés vivants dans les esprits quoique morts. Ces gens n’ont jamais renoncé à croire en l’avenir de l’Afrique et en sa grandeur. Dans les difficultés, ils savaient garder tête haute, y faire face et ne jamais se défiler. Toujours au service de l’Afrique sans jamais la trahir. Même si beaucoup de choses leur sont reprochés, ils ont de la personnalité et du caractère donnant toujours du fil à retordre à leurs interlocuteurs. Le cas de Léopold Sédar SENGHOR nous vient à l’esprit .C’était un homme d’une incroyable intelligence et il était une exception .Il quitta le pouvoir sans avoir été contraint. Patrice LUMUMBA , Sylvanus OLYMPIO ,Thomas SANKARA ,Kwame N’KRUMAH et Nelson MANDELA furent des dignes fils d’Afrique qui ont résisté aux tentations de vivre pour eux –même au lieu d’œuvrer pour le bonheur de leurs peuples . S’il y avait eu en Afrique plus de Senghor et de Mandela que de Mobutu, de Bokassa et de Idi Amin Dada, nous n’en serons pas ici aujourd’hui.

Aussi , à l’inverse ,l’Afrique a produit des hommes d’Etat si médiocres et ils sont milliers pour ne pas dire vous tous ,incapables de nous sortir de l’impasse et des problèmes .La plupart d’entre vous sont promptes à montrer vos faiblesses auprès de la France avec des persistances demandes d’audience pour aller se faire recevoir aux Champs Elysées .C’est tout ce que vous savez faire et vous en tirez gloire contre toute attente prétendant que vous gouvernez bien .COUP DE GUEULE A LA FRANCE ! Cette France souvent et toujours désignée en premier responsable dans la destruction de l’Afrique. Gendarme de l’Afrique mais un gendarme qui ne verbalise jamais les contrevenants.

 
Lire la suite de la lettre ici
 

Le Président,
Pasteur EDOH K.KOMI

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*