L’OTR renforce la lutte anti-corruption en son sein

image_pdfimage_print

ort_anti_corruption


Le numéro vert de à l’Office Togolais des Recettes (OTR) 8280, qui constitue l’un des instruments mis en place pour réprimer toutes les formes de corruption au sein de l’office, a été officiellement présenté à la presse ce lundi à Lomé, pour qu’à travers l’information, toute la population contribue à l’éradication « progressive » de ce fléau, a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse Afreepress.
 
A travers cette initiative, l’OTR entend mettre à la connaissance des populations togolaises, les voies et moyens dont elles disposent pour signaler tout agent des régies douanières et des impôts qui pratiquerait la corruption dans l’exercice de ses fonctions, afin que « Tolérance zéro » soit appliqué à leurs actes.
 
« Le numéro vert donne la possibilité aux contribuables et au public de contacter les services de l’OTR, de façon anonyme, à distance, sans coût pour communiquer leurs inquiétudes ou besoins. Cet outil est efficace ici parce que le taux de pénétration du téléphone dépasse les 50% », a expliqué Mohamed Nour-Dine, directeur du département anti-corruption.
 
Le Commissaire général de l’OTR, Henry Gaperi a cependant rappelé que « la lutte contre la corruption est un processus qui va prendre beaucoup de temps, mais il est important que chaque jour un progrès de plus se fasse ». C’est ce qui justifie selon lui le ralliement de la presse à cette cause, pour qu’elle contribue à travers ses fonctions à réduire ce fléau.
 
Il a par ailleurs insisté sur la rigueur avec laquelle l’OTR compte combattre la corruption, lutte qui est le seul moyen selon lui, pour que l’office atteigne l’objectif principal qui lui est assigné à savoir sécuriser les recettes de l’Etat à travers une meilleure gestion des services des douanes et des impôts.
 
Cet engagement de l’OTR à lutter contre la corruption, explique par ailleurs le choix des couleurs bleu et grise de son nouveau logo dont l’explication a été donnée au cours de cette rencontre avec la presse.
 
« La combinaison du bleu et du gris renvoie aux objectifs de l’OTR à savoir fédérer les deux régimes des impôts et douanes pour maximiser les recettes de l’Etat tout en rassurant le contribuable de la bonne utilisation des ressources », a expliqué la responsable de la communication de l’office.
 
La loi instituant l’OTR, le code de procédure disciplinaire, les directions dédiées à la lutte contre la corruption, le système de déclaration des biens pour les agents, et l’organisation d’un système de renseignement, sont les autres dispositions prises par l’OTR pour combattre la corruption en son sein.
 
Gaël N.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*