L’UFEMA fait un bilan négatif après 7 ans d’existence

image_pdfimage_print

ufema

© Afreepress (Lomé, le 17 juillet 2014)-L’Union des Femmes Manipulatrices d’Aliments des Etablissements Scolaires Publics du Togo (UFEMA/ESPT) est en assemblée générale extraordinaire ce jeudi à Lomé, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress.

Mandaté pour « garantir la sécurité alimentaire aux élèves dans les écoles pour leur bonne santé », le regroupement de femmes a déclaré avoir fait « un bilan négatif des premières années d’existence de leur association ».

Et pour cause, l’Union des Femmes a eu des difficultés financières empêchant la réalisation des objectifs de l’union dans le sens de l’éradication des maladies dues au manque d’hygiène alimentaire.

« Les premières années de notre existence ont été pour l’UFEMA très difficiles. Vu les moyens de financement, pratiquement inexistants, nous étions obligées de rentrer en caserne jusqu’au moment où le fléau du choléra a commencé par sévir », a regretté Sonia VIEIRA-AFFO, présidente de l’UFEMA/ESPT.

Pour rectifier le tir, l’Union compte élargir ses actions en mettant sur place des points focaux dans les différents établissements pour le relai des informations et des formations à l’endroit des femmes.

« Nous comptons installer des points focaux pour le relai de nos actions. Ils nous aideront à poursuivre les tournées de sensibilisation des femmes sur toute l’étendue du territoire national en améliorant le carnet de santé des femmes avec une réduction du coût des vaccinations contre la fièvre typhoïde et une réduction des frais d’examen en dehors du crachat », a indiqué Sonia VIEIRA-AFFO, abordant les perspectives d’avenir.

Pour rappel, l’Union des Femmes Manipulatrices d’Aliments des Etablissements Scolaires Publics du Togo (UFEMA/ESPT) est la fille de l’Union Nationale des Associations des Parents d’Elèves de l’Enseignement Public du Togo (UNAPEEP-Togo), mis sur pied en 2007 pour garantir la sécurité alimentaire dans les écoles, former les femmes à l’hygiène alimentaire.

Mao R.

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*