L’UJIT condamne l’agression du journaliste Blaise Ayégon

image_pdfimage_print

ujit

© togoactualite – A peine les journalistes venaient de célèbrer la journée internationale de la liberté de presse qu’on nous signale déjà une atteinte à la liberté de communication. En effet, ce dimanche, le journaliste Blaise AYEGNON, directeur de publication de l’hebdomadaire « Œil d’Afrique » a été agressé à son domicile par des individus bien indentifiés.
Ces individus selon, la version du journaliste recueilli sur son lit d’hôpital, sont des personnes sur qui il investiguait et qui lui aurait adressé une convocation à la brigarde territoriale sur ce lundi.
Informé, l’Union des journalistes indépendants du TOGO (UJIT) a condamné cette agression et a demandé que la lumière soit faite.

 

Lire le communiqué de l’UJIT

 

Communique de presse relative à l’agression du journaliste Blaise AYEGNON

 

Dans la matinée du dimanche 11 mai 2014, le confrère Blaise AYEGNON, Directeur de Publication de l’hebdomadaire << OEil d'Afrique >> a été agressé par un individu à son domicile sis au quartier Kodjoviakopé.

 

Dans sa tentative de se défendre, il s’en est suivie une bagarre au cours de laquelle Blaise AYEGNON, sa femme et l’une de ses filles ont été blessés.

 

Selon le confrère interrogé sur son lit d’hôpital, l’agresseur ferait partie d’un groupe d’individu sur lesquels il mènerait des investigations depuis plusieurs mois. De l’avis du confrère, Il a reçu du groupe sur lequel il investiguait ; un avis de convocation de la Brigade Territoriale de Lomé, à comparaitre ce lundi 12 mai 2014.

 

Alertées, les forces de sécurité ont fait une descente sur les lieux. Les recherches sont actuellement en cours pour retrouver l’agresseur qui a pris la fuite.
Informés de la situation, une délégation du Bureau Exécutif de l’UJIT a rendu visite au confrère Blaise AYEGNON et sa famille à l’hôpital.<:p>
 

Tout en prenant acte de l’intervention des forces de sécurité auprès du confrère Blaise AYEGNON, l’UJIT condamne cette agression et appelle tous les confrères à plus de vigilance dans l’exercice de la profession.

 

L’UJIT demande aux autorités en charge de la sécurité de poursuivre les investigations pour que l’auteur de cette agression soit identifié et punit conformément à la loi.

 
Fait à Lomé, le 11 Mai 2014
 
La Secrétaire Générale de l’UJIT
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*