Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Malaise au sein du CAP 2015 : Sans les réformes, personne n’ira aux élections, avertit Abass Kaboua

image_pdfimage_print

abass_kaboua_600

Personne n’ira à la prochaine présidentielle au sein du Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015) si les réformes politiques ne sont pas opérées, a averti ce lundi lors d’une conférence de presse, Abass Kaboua, le président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC).

 

Le CAP 2015, principal regroupement de l’opposition (7 partis politiques) dont le MRC a pour candidat Jean Pierre Fabre, chef de file de l’opposition.
Ce dernier a entamé depuis samedi, une tournée à l’intérieur du pays, afin de remobiliser la troupe.

 

« Le MRC a marché pendant 3 ans en réclamant les réformes politiques et aujourd’hui et on appelle les gens de venir pour aller élections. Le MRC ne saurait accompagner qui que ce soit dans une aventure périlleuse, sans lendemain. Le MRC restera résolument en marge de toute élection sans réformes politiques », a martelé Abass Kaboua.

 

« Le CAP 2015 fonctionne aujourd’hui sur des bases comme un crabe qui marche dans du sable de mer », a-t-il affirmé.

 

Cette sortie du président du MRC, traduit le grand malaise au sein du CAP 2015, regroupement officiellement lancé le 31 octobre dernier. Il est composé actuellement de 7 partis politiques de l’opposition, après l’exclusion du Nouvel Engagement Togolais (NET).

 

« Il est temps que les togolais sortent du joug des politiciens véreux qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel et égoïste. Nous refusons cette manière de jongler le peuple togolais. Le MRC ne va pas s’inscrire dans cette forfaiture », a souligné M.Kaboua, dénonçant le fonctionnement de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

 

Rappelons que les togolais se préparent à aller aux urnes pour la présidentielle, dont la date n’est pas encore fixée. L’opération de révision des listes électorales démarrée le 20 janvier, prendra fin le 23 février. Plusieurs leaders de l’opposition ont déjà annoncé leur candidature à ce scrutin. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

Publié le 26 janvier 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer