Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

La manifestation du CAP 2015 n’a pas chuté ni au Palais des Congrès, ni à la plage

image_pdfimage_print

manif_cap2015_1


La marche du Combat pour l’alternance en 2015 (CAP 2015) démarrée sans incident depuis Bè (quartier de Lomé) sans incident jusqu’au carrefour de la Direction générale de la société de téléphonie mobile Togocellulaire sur l’Avenue du 24 Janvier, n’a pas pu chuter au Palais des congrès, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Et pour cause, les milliers de manifestants conduits par les huit (8) responsables des partis politiques membres du CAP 2015, pour exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, se sont heurtés à un dispositif sécuritaire de gendarmes et de policiers qui leur ont barré la voie.
 
Après avoir tenté de défoncer la barrière sécuritaire sans réussir, les manifestants ont été dispersés à coups d’eau, de gaz lacrymogènes et de matraques.
 
Jeudi soir, le gouvernement a sorti un communiqué interdisant l’accès à tout manifestant au Palais des congrès, siège de l’Assemblée nationale en session actuellement.
 
Au-devant de la marche qui a suivi le nouvel itinéraire proposé par les ministres en charge de l’Administration territoriale et de la sécurité, on peut remarquer Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Brigitte Adjamagbo-Johnson de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), Bassabi Kagbara du Parti démocratique pour le progrès (PDP) et Gerry Taama du Nouvel engagement togolais (NET).
 
Dr Georges-William Kuessan du parti Santé du Peuple et Me Abi Tchesa du Parti socialiste pour le renouveau (PSR) ont pris part à cette manifestation de rue.
 
Sur les pancartes portées par les manifestations, plusieurs exigences sont faites par les manifestants. Pour les uns, le chef de l’Etat actuel « doit laisser le pouvoir pour un autre Togolais en 2015 »; pour d’autres, les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales sont nécessaires avant le scrutin présidentiel de 2015.
 
Selon les informations, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé va rencontrer ce samedi à 11 heures à la Nouvelle Présidence Jean-Pierre Fabre, candidat désigné par le CAP 2015 pour l’élection présidentielle de 2015.
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 21 novembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer