Il est
Flash info :: | Togo: deux militaires et deux adolescents tués dans des violences à Sokodé (gouvernement) | | Violences du 16 octobre à Sokodé: le Gouvernement dénonce “des actes à visée terroriste“ et avance le chiffre “d’une vingtaine de blessés enregistrés parmi les civils et les forces de sécurité“ (communiqué). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Manifestations parallèles : Gaz lacrymogènes pour disperser l’opposition ce vendredi à Lomé pour avoir tenté de chuter au Palais des congrès

image_pdfimage_print

manif_cap2015_repression

Crédit @ Photo : Albert Agbéko

Des milliers de militants et sympathisants de l’opposition ont été dispersés aux gaz lacrymogènes ce vendredi à Lomé, pour avoir tenté de chuter au Palais des congrès, malgré l’interdiction des autorités.

 

« Des dispositions appropriées seront déployées, afin d’éviter qu’aucune manifestation ne puisse déboucher sur l’esplanade du palais des congrès », avaient averti jeudi soir, les ministres Yark Damehame de la sécurité et Gilbert Bawara de l’administration territoriale dans un communiqué publié sur les médias d’Etat.

 

Les manifestants, à l’appel du Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015), ont été dispersés à environ 400 à 500 mètres du Palais des congrès, siège de l’Assemblée nationale.

 

Au milieu du cortège — durant la marche – on notait la présence de presque tous les responsables du Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015) dont son candidat à la présidentielle de 2015 Jean Pierre Fabre.

 

Certains se sont repliés dans certains quartiers notamment à Bè où ils ont brûlé des pneus et dressé des barricades.

 

Selon les responsables du CAP, cette manifestation vise à exercer une pression sur le pouvoir, afin d’opérer les réformes politiques.

 

« Nous allons maintenir la pression sur le régime, afin que les réformes politiques soient opérées, avant la présidentielle de 2015 », a déclaré à l’Agence Savoir News Jean Pierre Fabre, chef de file de l’opposition et candidat du CAP 2015 à la prochaine présidentielle.

 

Sur des pancartes, on lisait : « CAP 2015 exige des réformes constitutionnelles et institutionnelles » ou « 50 ans pour le père et le fils, ça suffit ».

 

M.Fabre sera reçu samedi à 11H au Palais présidentiel par le chef de l’Etat togolais. Au menu de leur entretien : l’épineuse question des réformes politiques.

 

Précisons que les militants et sympathisants du parti au pouvoir ont également manifesté dans les rues de Lomé, mais dans le calme. Ils ont respecté l’itinéraire qui leur a été imposé par les autorités. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 21 novembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer