Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Marches étudiantes les 24 et 25 juin prochains sur le siège de la Présidence

image_pdfimage_print

universite_lome


Le Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET) organise des marches de protestations les 24 et 25 juin prochains. Les marches aboutiront au siège de la Présidence de la République. Réunis au centre communautaire de Bè, le Meet, principal mouvement étudiant à l’Université de Lomé, accuse le gouvernement d’avoir violé l’accord de janvier 2012.
 
Le Meet revendique :
 
   la réduction du nombre de crédit pour l’obtention des bourses et des allocations de secours;
 
  l’organisation des devoirs, la reprogrammation des unités d’enseignement fondamentales dans chaque école et faculté ;
 
  la délivrance rapide des relevés de note et des diplômes aux étudiants ;
 
  la multiplication des artères de bus ;
 
  l’annulation pure et simple de la décision d’interdiction des assemblées générales des organisations estudiantines sur le campus ;
 
  le paiement des primes de soutenance conformément au taux fixé par les accords de janvier 2012.
 
Le Président du Meet, Komlavi Akomabou Kondo exhorte la population de Lomé à soutenir leurs manifestations.
 
L’Université de Lomé est très souvent le théâtre de soubresauts en tous genres, liés très souvent aux conditions de travail et de vie des étudiants. Depuis l’introduction, il y a quatre ans du programme LMD (Licence-Master-Doctorat), que rejettent majoritairement les étudiants, l’Université subit des troubles récurrents. En dépit d’accord entre les autorités gouvernementales et universitaires d’une part, et les étudiants d’autre part, les effervescences continuent à secouer le campus de Lomé. Les dernières manifestations en date ont eu lieu en février 2014.
 
LeTemps
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 19 juin 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer